bagarre générale
étymologie
De bagarre, et général du fait que l’implication est générale.

locution nominale


bagarre générale \ba.ɡaʁ ʒe.ne.ʁal\ féminin

  1. Rixe violente impliquant un grand nombre, voire la totalité des personnes présentes.
    • Juste avant de se précipiter sur Jaurès, le député royaliste a été mêlé à une bagarre générale: plusieurs socialistes ont fondu sur lui et il a eu les plus grandes peines du monde à se dégager d’eux.(Thomas Bouchet, Noms d’oiseaux: L’insulte en politique de la Restauration à nos jours ↗)
    • Si vous étiez pris malgré vous dans une « bagarre générale », essayez de vous en extraire au plus vite ou bien, si cela est impossible, de vous placer le dos au mur. Le risque le plus grand est en effet d’être attaqué, poignardé, ou assommé par derrière.(Michel Benes, Jean-Pierre Bernard, Vaincre la peur de l’agression ↗)
    • Dans un match de Fédérale 3 (5e division) opposant les Catalans de le Boulou à ceux de Salanque Côte Radieuse, la première minute de la rencontre aura accouché d’une bagarre générale et de quatre cartons rouges.(sport24.lefigaro.fr ↗)
    • Souvent tu vois des plaquages à démolir un mur, une vingtaine de joueurs empilés, une bonne bagarre générale d’une dizaine de minutes, tu te fais du souci, tu crois qu’il va y avoir des morts, eh bien non ! Tout le monde se relève et va boire un coup à la fin du match.(Jean-Pierre Grotti, Le Figuier de Paul ↗)
    • A l’occasion du 500ème match de Top 14 diffusé par Canal+, la chaine a mis sur pied un magnifique reportage sur l’univers du rugby professionel[sic] en france. Morceau choisi : les plus belles bagarres générales.(www.madeinrugby.com ↗)



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.005
Dictionnaire Français