bagou
étymologie
déverbal#fr|Déverbal de bagouler#fr|bagouler (« parler inconsidérément »), la variante bagout s’explique par le rapprochement erroné avec gout.

nom

SingulierPluriel
bagoubagous

bagou \ba.ɡu\ masculin

  1. Bavardage où il entre de la hardiesse, de l’effronterie, et même quelque envie de faire illusion ou de duper.
    • Il n’a pas d’esprit, ni de connaissances réelles, il n’a que du bagou.
    • Lucie et Dosia s’émerveillaient, riaient, s’indignaient, craignaient l’interrompre, toutes à l’admiration de ce bagou. (Paul Adam, Chair molle, 1885.)
    • Fallait-il discuter d’une affaire où le bagou et la ruse étaient de mise ? « Laisse-moi parler », disait ma grand-mère. (Marcel Arland, Terre natale, 1938, réédition Le Livre de Poche, page 146)
    • Invariablement, le sauveur arrivait sale, décharné, le ventre creux, le regard fixe et doté d’un bagou à se faire écouter des libellules. (Eric-Emmanuel Schmitt, L'Évangile selon Pilate, Albin Michel, 2000. Prologue.)
  2. (Acadie) Ragots.
    • Dans le temps, les hommes s'attroupaient chez le barbier du village pour causer, transmettre ou entendre les plus récents ragots, qui au pays s'appelaient du bagou. (Antonine Maillet, Clin d’œil au Temps qui passe, Leméac, 2019, page 167)
synonymes
traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.019
Dictionnaire Français