baigner
étymologie
En ancien français bagner, plus tard refait en baigner d’après bain. Du latin balneare, altéré en latin populaire en baneare.

verbe

baigner \be.ɲe\ ou \bɛ.ɲe\ transitif conjugaison (pronominal : se baigner)

  1. Immerger et faire séjourner un corps plus ou moins longtemps dans l’eau ou dans quelque autre liquide.
    • Baigner un enfant.
    • On l’a baigné durant quinze jours.
    • Faire baigner des chevaux, un chien.
    • Baigner une partie malade.
  2. Entourer, toucher de la terre ferme, en parlant des océans, des mers, des lacs ou des fleuves.
    • Les continents que baignent ces vastes mers.
    • Le fleuve qui baigne ces murs.
    • Cette rivière baigne la limite de mon jardin.
  3. (Figuré) Envelopper une personne ou une chose en parlant de choses immatérielles ou impalpables.
    • La gamme de couleurs où elle est baignée est d’une somptuosité que l’on ne peut décrire. Depuis le rouge et l’or jusqu’au violet céleste, toutes les teintes frappent ses murailles […]. (Pierre Louÿs, La ville plus belle que le monument, dans Archipel, 1932)
    • Ce film musical nous baigne dans les années soixante-dix avec tout ce qu'il y a de plus kitch ; mais comme souvent, certains films comme celui-ci, qualifiés de « nanards » par les critiques, deviennent incontournables après leur sortie. (Canon Ball, Kiss Mania : Kiss par un fan, Camion Blanc, 2012)
  4. (Par hyperbole) Mouiller, arroser.
    • Baigner son lit de larmes.
    • Les pleurs qui baignaient son visage.
  5. (Figuré) Perdre beaucoup de sang, en être couvert.
    • Baigner dans son sang.
    • Nous le trouvâmes baigné dans son sang.
  6. Être plongé entièrement et tremper plus ou moins longtemps dans un liquide.
    • Dans le choc très brutal de l’amerrissage, un croisillonnage céda et l'extrémité de l’aile gauche baignait dans l'écume. (Jean Mermoz, Mes Vols, p.73, Flammarion, 1937)
    • Il faut que ces herbes baignent dans l’esprit-de-vin, que ces concombres baignent dans le vinaigre.
    • Ce malade baigne dans sa sueur.
    • Être baigné de sueur.
  7. (Figuré) En parlant d'un lieu, être absorbé, rempli d'une ambiance ou d'une odeur.
    • Je marchais le long du hall qui baignait dans le silence et la forte odeur de chloroforme. (Antonine Maillet, Clin d’œil au Temps qui passe, Leméac, 2019, page 64)
  8. (Figuré) Être possédé par ses émotions.
    • Baigner dans ses chagrins.
  9. (intransitif) (Figuré) Tout baigne, tout va bien.
  10. (pronominal) S’immerger dans un liquide.
    • Se baigner les pieds, les yeux, etc.
    • Se baigner dans la rivière, à la mer.
    • Aller se baigner.
    • Cet oiseau aime beaucoup à se baigner.
  11. (pronominal) (Figuré) Faire mourir beaucoup de gens en leur faisant perdre beaucoup de sang.
    • Se baigner dans le sang.
    • Ce tyran s’est baigné dans le sang de ses sujets.
  12. (pronominal) (Figuré) Se rendre possédé par ses émotions.
    • Se baigner dans ses chagrins.
  13. (pronominal) (Martinique) (Guadeloupe) Se laver, se doucher.
    • Je vais me baigner, à plus tard.
synonymes
immerger

traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.028
Dictionnaire Français