balançoire
étymologie
Du verbe balancer, avec le suffixe -oire.

nom

SingulierPluriel
balançoirebalançoires

balançoire \ba.lɑ̃.swaʁ\ féminin

  1. Siège que l’on suspend par des cordes, pour se balancer.
  2. Pièce de bois mise en équilibre sur un point d’appui élevé et sur laquelle se balancent deux personnes placées à chacun des bouts.
  3. (familier) (vieilli) Propos en l’air, conte à dormir debout.
    • Écoute-moi bien, car tout ce que je te dis, c'est pas des balançoires … je parle sérieusement. (Aristide Bruant, Fleur de pavé, deuxième partie, chapitre X ; Éditions Jules Tallandier, Paris, 1953, page 209.)
  4. (Théâtre) (vieilli) Jeu d’acteur emphatique.
    • Il se permettait des œillades interrogatives à son public, des poses de satisfaction, et ces ressources de jeu appelées par les acteurs des balançoires, expression pittoresque comme tout ce que crée le peuple artiste. (Honoré de Balzac, Modeste Mignon, 1844)
  5. Mouvement de balancier.
    • Son goût diffère quelque peu du nôtre, l’esthétique étant une perpétuelle balançoire. (Marguerite Yourcenar, Souvenirs pieux, 1974, collection Folio, page 2632)
  6. (sexe) Position sexuelle où l’homme est allongé, et où la femme le chevauche assise de dos.
synonymes
traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.005
Dictionnaire Français