ballade
étymologie
De l’Provençal ancien ballada car le texte était inséparable de la musique.

nom

SingulierPluriel
balladeballades

ballade \ba.lad\ féminin

  1. Poème à forme fixe, composé de couplets faits sur les mêmes rimes avec refrain et d’un envoi.
    • […] il était à peine remis de cette émotion, lorsque, d’une voix douce et à la fois profonde, la jeune fille commença une ballade dont les paroles avaient, avec la situation où il se trouvait, une telle analogie, qu’on eût pu croire que la mystérieuse virtuose improvisait. (Alexandre Dumas, Othon l’archer, 1839)
    • Je vais — hop ! — à l’improvisade, vous composer une ballade. (Edmond Rostand, Cyrano de Bergerac, Acte I, scène 4)
  2. Récit en vers, divisé en strophes avec ou sans refrain, reproduisant le plus souvent des traditions historiques ou légendaires.
    • En ce cas, reprit le chevalier, je vais essayer une ballade composée par un Saxon que j’ai connu en Terre sainte. (Walter Scott, Ivanhoé, traduit de l’anglais par Alexandre Dumas, 1820)
  3. (Par extension) Nom donné à des compositions musicales et à des chansons, bien qu’elles ne retiennent que rarement la forme fixe d’origine.
    • Les quatre ballades pour piano de Frédéric Chopin. – La ballade du genre humain.
  4. (Musique) Morceau de jazz, généralement de 32 mesures, joué sur tempo lent, voire très lent.
    • Trane dépossède littéralement le pianiste de sa musique. Attaque à main armée. À l’exception peut-être des ballades : Ruby my dear et Monk’s mood. Le saxophoniste y joue comme un digne fils de Hawkins : la mélodie d’abord. Il les respecte, les caresse, ces ballades, et ne s’envole en arpèges que lorsqu’elles veulent bien le lui permettre. (Laurent de Wilde, Monk, 1996, collection Folio, page 196)

traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.027
Dictionnaire Français