banal
étymologie
 Composé de ban et de -al.

adjectif

SingulierPluriel
Masculinbanalbanaux
Fémininbanalebanales

banal \ba.nal\

  1. (Féodalité) Se disait au Moyen Âge des choses appartenant à un seigneur, et dont les paysans se servaient en échange d’une redevance.
    • Four banal, moulins banaux.
    • ''Les ressources de la mer voisine qui venaient en aide à la charité publique, les levées de marais et quelques prairies banales où les plus gênés menaient pacager leurs vaches, un climat très-doux qui rendait les hivers supportables, tout cela faisait que les années passaient sans trop de détresse, et que personne ne se plaignait du sort qui l’avait fait naître à Villeneuve.

      (Eugène Fromentin, Dominique'', L. Hachette et Cie, 1863, réédition Gründ, page 27)

  2. (droit) Commun, en parlant de biens dont le public a la jouissance.
    • Arbitrage banal.

adjectif

SingulierPluriel
Masculinbanal
\ba.nal\
banals
\ba.nal\
Fémininbanale
\ba.nal\
banales
\ba.nal\

banal \ba.nal\

  1. (Figuré) Qui se met à la disposition de tout le monde.
    • Cœur banal, générosité banale, amitié banale.
  2. Commun, très employé, trivial, ordinaire.
    • Quelque citation latine banale de ci, de là, un aphorisme philosophique ou pédagogique, une ironie forcée mais acerbe, rehaussent son prestige. (Jean Rogissart, Passantes d’Octobre, Librairie Arthème Fayard, Paris, 1958)
    • Il y a une grande ironie : on cherche la perle rare et on tombe sur quelqu'un de banal. (Iegor Gran, Entretien avec Daniel Delattre, papyrologue : « Avec la technologie, on a l'impression de comprimer le temps », dans Charlie hebdo n°1240 du 27 avril 2016, page 15)
    • Il faut traduire ce qui est normal, la façon normale banale de parler dans une langue, dans ce qui est non moins banal et normal dans l’autre langue, même si dans cette autre langue, c’est très différent du mot à mot. (Paul Veyne)
    • À 19 h 20, après avoir dîné, les Washington ont entamé une partie de mistigri en écoutant de vieux succès de l'ère doo-wop. La conversation, en partie masquée par la musique, était banale. (Dean Koontz, L'escalier du diable, traduit de l'américain par Sébastien Danchin, Éditions de L'Archipel, 2020)
synonymes antonymes
traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.030
Dictionnaire Français