banqueroute
étymologie
(XVe siècle) De l’italien bancarotta.

nom

SingulierPluriel
banqueroutebanqueroutes

banqueroute \bɑ̃k.ʁut\ féminin

  1. Délit accompli par le commerçant ou dirigeant qui commet certaines fautes graves alors qu'a lieu le redressement ou la liquidation judiciaire du commerce ou de la société gérée, pour cause d’insolvabilité réelle ou feinte.
  2. (familier) État d'une entreprise ou d'une autre entité qui ne peut plus faire face à ses dettes.
    • […]: une grande banque catholique, l'Union Générale venait de sombrer dans la banqueroute. Cette déconfiture était due à des folles spéculations, aux fautes et même à l’improbité de ses dirigeants. (Léon Berman, Histoire des Juifs de France des origines à nos jours, 1937)
    • Constant Valentin s'emporta contre la République, "régime de la banqueroute et de l'anarchie", il augura la révolution prochaine […]. (Pierre-Henri Simon, Les Valentin, 1931)
  3. (Figuré) Échec total.
    • Quelques gauchistes acceptent la banqueroute de leurs efforts intellectuels laïques et se sont préparés à faire la paix et à collaborer, en vue d'en tirer parti, avec les musulmans radicaux, car ceux-ci sont le facteur social dominant de leur région. (Panayiotis Jerasimof Vatikiotis, L’Islam et l’État, 1987, traduction d’Odette Guitard, 1992, p.107-108)
synonymes
Notions voisines :

traductions
forme fléchie

banqueroute \bɑ̃k.ʁut\

  1. Première personne du singulier du présent de l’indicatif de banquerouter.
  2. Troisième personne du singulier du présent de l’indicatif de banquerouter.
  3. Première personne du singulier du présent du subjonctif de banquerouter.
  4. Troisième personne du singulier du présent du subjonctif de banquerouter.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif de banquerouter.



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.011
Dictionnaire Français