banqueroutier
étymologie
De banqueroute, avec le suffixe -ier.

adjectif

SingulierPluriel
Masculinbanqueroutierbanqueroutiers
Fémininbanqueroutièrebanqueroutières

banqueroutier \bɑ̃k.ʁu.tje\

  1. Qui a fait banqueroute.
    • […] ; on a fini par trouver qu'il serait bien injuste de condamner des négociants banqueroutiers et des notaires qui se retiraient ruinés après de médiocres catastrophes, alors que les princes de l’escroquerie financière continuaient à mener joyeuse vie. (Georges Sorel, Réflexions sur la violence, chapitre VI, La moralité de la violence, 1908, page 274)

nom

SingulierPluriel
banqueroutierbanqueroutiers

banqueroutier \bɑ̃k.ʁu.tje\ masculin (pour une femme on dit : banqueroutière)

  1. Personne qui a fait banqueroute.
    • […], certainement il sera puni comme banqueroutier frauduleux, parce qu'il y a dans son fait un divertissement véritable, et que par cette raison il se trouve littéralement compris dans l'art. 10 du tit. II de l'ordonnance de 1673. (Philippe Antoine Merlin, Répertoire universel et raisonnée de jurisprudence, vol.5, page 74 , 1812)
    • Le régime antérieur avait été encore plus terrible dans la répression des fraudes, puisque la déclaration royale du 5 août 1725 punissait de mort le banqueroutier frauduleux ; […]. (Georges Sorel, Réflexions sur la violence, chapitre VI, La moralité de la violence, 1908, page 272)



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.005
Dictionnaire Français