basalte
étymologie
Du latin basaltes, altération, dans certains manuscrits, de basanites#la|basanitespierre de touche »), plus avant, de l’égyptien.
La forme latine basaltes a prévalu lors de l'emprunt à Pline au seizième siècle par Pierre Belon et l’Allemand Agricola.

nom

SingulierPluriel
basaltebasaltes

basalte \ba.zalt\ masculin

  1. (Géologie) Roche éruptive basique, souvent noire, à structure microlithique, compacte, formée d’un agrégat de petits cristaux divers noyés dans un verre.
    • Dix-sept îles, tufs et basaltes en amas pyramidaux ou étrangement déchiquetés, surgissent de la mer ; piliers immenses, elles supportent les brumes hautes, à moins que, monolithes gigantesques, leurs sommets ne les dominent. (Jean-Baptiste Charcot, Dans la mer du Groenland, 1928)
    • Des montagnes de basalte noire descendaient verticalement dans la mer […]. (Alain Gerbault, À la poursuite du soleil; tome 1 : De New-York à Tahiti, 1929)
    • Les basaltes sont très communs en Auvergne et en Écosse.
    • Une ville pavée de basalte.
    • La pierre de touche est une sorte de basalte.

traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.009
Dictionnaire Français