basoche
étymologie
Du latin basilica.

nom

SingulierPluriel
basochebasoches

basoche \ba.zɔʃ\ féminin

  1. (histoire) Communauté des clercs de procureurs au parlement, à Paris et dans les provinces de l’ancienne France.
    • C'est à Paris que la civilisation a germé, […], que se sont fondées la hanse pour les marchands, imitée en Allemagne, et la basoche pour les clercs, imitée en Angleterre, […]. (Victor Hugo, Paris, 1867, chap. 2, §. 3, Nouvelle édition augmentée, Arvensa Éditions, 2014, p. 16)
    • C’était leur jour, leur fête des fous, leur saturnale, l’orgie annuelle de la basoche et de l’école. (Victor Hugo, Notre-Dame de Paris (roman)'', 1831)
  2. (vieilli) (familier) (collectivement) Les gens de justice et du palais.
    • Il appartient à la basoche.
    • Les Maugouverts de paroisse, la veine pantagruélique, les abbayes majeures (enfants de la ville ou basoche), le langage « courtoisien » et l’expression poétique séant à leurs jeux amoureux. (Jacques Rossiaud, « Lyon, 1500-1562, Essai d’anthropologie culturelle », dans Lyon Renaissance : Arts et humanisme, ouvrage collectif dirigé par Ludmila Virassamynaïken, Paris, Somogy,‎ 2015, 360 p. ISBN 978-2-7572-0991-2, page 32)



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.021
Dictionnaire Français