bavard
étymologie
(Adjectif) De l'ancien français baver, dans le sens de « bavarder », et du suffixe péjoratif -ard.
(Nom) Pour le nom, l’acception est due à une caractéristique du chabot mâle dont les os crâniens émettent des sons en tambourinant sur la ceinture pectorale.

adjectif

SingulierPluriel
Masculinbavardbavards
Fémininbavardebavardes

bavard \ba.vaʁ\

  1. Qui a l’habitude de bavarder.
    • Mettons dans la même classe les dialecticiens et les sophistes, gens qui font plus de bruit que tous les chaudrons de Dodone, et dont le moins babillard pourrait tenir tête aux vingt plus bavardes commères qu'on puisse trouver sous le ciel. (Érasme, Éloge de la folie, 1509, traduction de Thibault de Laveaux en 1780)
    • Tout en procédant à sa toilette, elle parle toute seule, bavarde, gaie, animée, à cause qu’on est encore au printemps de la journée. (Henri Barbusse, L’Enfer, Éditions Albin Michel, Paris, 1908)
synonymes antonymes
traductions
nom

SingulierPluriel
bavardbavards

bavard \ba.vaʁ\ masculin (pour une femme on dit : bavarde).

  1. Homme qui parle beaucoup
    • Les autres s'accroupirent en cercle et quelques-uns se postèrent à mi–chemin du village pour que nul bavard indiscret ne vînt aux nouvelles avant de savoir ce qui motivait ce retour nocturne. (Henry de Monfreid, « Karembo passe le Tana », chap. 16 de Karembo, Editions de La Table Ronde, 1949)
  2. (argot) Avocat.
    • Je dois aussi m'enfoncer dans la turbine les conseils de mes deux bavards – conseilleurs nabots –, qui ne sont pas du tout chaudards, du tout, pour me laisser balancer les vrais patronymes. (Gérard Vincent, Merci monsieur le juge !: Un témoignage captivant, Le Texte Vivant, 2016)
  3. (Régionalisme) Chabot commun, poisson des rivières et lacs bien oxygénés.
synonymes
traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.005
Dictionnaire Français