belliqueux
étymologie
(1495) Du latin bellicosus de bellum, (« guerre »).

adjectif


belliqueux

  1. Qui aime la guerre, qui cherche à la provoquer, à l’encourager.
    • Si j'avais hésité, si je n'avais pas tenu le langage martial que j'ai tenu, si je n'avais pas eu l'attitude belliqueuse que j'ai eue, […], je me serais considéré comme un de ces Français dégénérés, pour lesquels la patrie n'est qu'un mot, dont souvent même ils se raillent. (, en préface de Le dossier de la Guerre de 1870 - 23 septembre 1877)
    • Par la suite, en Europe, des féodaux belliqueux s'entre-déchirèrent pendant un millénaire, tandis que les musulmans arabes et turcs dominaient la méditerranée. (Panayiotis Jerasimof Vatikiotis, L’Islam et l’État, 1987, traduction d’Odette Guitard, 1992, p.163)
    • A ce belliqueux appel, les âmes tressaillirent, les drapeaux saluèrent, les soldats présentèrent les armes par un mouvement unanime et régulier …. (Honoré de Balzac, La Femme de trente ans, Paris, 1832)
  2. Qui manifeste un goût pour la querelle; agressif, batailleur.
    • Le parti socialiste allemand tira une force particulière de l'idée catastrophique que ses propagandistes répandaient partout et qui fut prise très au sérieux tant que les persécutions bismarckiennes maintinrent un esprit belliqueux dans les groupes. (Georges Sorel, Réflexions sur la violence, Chap.VI, La moralité de la violence, 1908, p.307)
    • Une fois amené à l'état d'excitation belliqueuse, le crapaud réagit combativement en présence de tout objet qui se meut. (Jean Rostand, La vie des crapauds, 1933)
    • À la suractivité ordinaire des rues de New York s’ajouta une fièvre belliqueuse. (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, page 213 de l’éd. de 1921)
synonymes
qui cherche à provoquer la guerre
agressif
antonymes
traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.005
Dictionnaire Français