benjoin
étymologie
(1479) Écrit : benjuyn « substance résineuse aromatique » ; (1538) benioin. Emprunté au catalan benjuí de même sens attesté depuis 1430, lui-même emprunté à l’arabe لبان جاوي avec déglutination de la syllabe initiale lu confondue avec l’article catalan lo ; sur cette base, l’arabe a recréé بنزوين benzoïn.

nom

SingulierPluriel
benjoinbenjoins

benjoin \bɛ̃.ʒwɛ̃\ masculin

  1. Sorte de baume, substance aromatique et résineuse qui découle des incisions faites au Styrax benjoin, arbre d’Extrême-Orient.
    • ''Il est des parfums frais comme des chairs d’enfants,/>Doux comme les hautbois, verts comme les prairies,/>- Et d’autres, corrompus, riches et triomphants,/>Ayant l’expansion des choses infinies,/>Comme l’ambre, le musc, le benjoin et l’encens,/>Qui chantent les transports de l’esprit et des sens.'' (Charles Baudelaire ; « Correspondances »)

    • Et voilà que tout à coup, parmi tant de barbes rondes, ovales, carrées, qui floconnaient, qui frisaient, qui exhalaient ambre et benjoin, fut remarquée une barbe taillée en pointe. (Aloysius Bertrand, Gaspard de la nuit, 1842)
    • Le vent éternel du Souf bruissait dans les décombres et, dans son souffle tiède, une senteur de benjoin glissa. (Isabelle Eberhardt, Le Major, 1903)

traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.005
Dictionnaire Français