besace
étymologie
Apparait avec le sens de « sac long ouvert par le milieu ». Du latin bisaccium,  composé de bis et de saccus (« sac ») le neutre pluriel bisaccia étant devenu féminin voir biasse, bissac.

nom

SingulierPluriel
besacebesaces

besace \bə.zas\ féminin

  1. Sac ouvert par le milieu et fermé par les deux bouts, en sorte qu’il forme deux poches. Il s’applique plus spécialement aux mendiants.
    • Misère habitait à l’écart une pauvre cassine en pisé, où elle n’avait pour toute société qu’un chien, qui s’appelait Faro, et pour tout bien qu’un bâton et une besace, que trop souvent elle rapportait aux trois quarts vide. (Charles Deulin, « Le Poirier de Misère », in Cambrinus et autres Contes, circa 1847–1875)
    • Je veux la porter [la lettre anonyme] au Casino, montrer à tous qu’elle est de cet infâme Valenod, que j’ai pris à la besace pour en faire un des plus riches bourgeois de Verrières. (Stendhal [Henri Beyle], Le Rouge et le Noir, chapitre XXIII, 1830)
    • Deux fois par semaine, environ, il [le facteur] arrivait. On voyait sa blouse bleue s’approcher dans la grande allée. Puis, on distinguait son sac, une sorte de besace à carreaux de paille, jaunes et noirs, comme en ont dans les Landes les mendiants et les vagabonds. (Pierre Benoit, Mademoiselle de la Ferté, Albin Michel, 1923, Cercle du Bibliophile, page 91.)
    • Préparer une besace.
synonymes
traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.020
Dictionnaire Français