bestial
étymologie
(Fin du XIIe siècle) Du latin bestialis, dérivé de bestia (« bête »).

adjectif

SingulierPluriel
Masculinbestialbestiaux
Fémininbestialebestiales

bestial \bɛs.tjal\ masculin

  1. Qui tient de la bête, qui appartient à la bête.
    • Les instincts bestiaux assurent la survie des espèces.
    • L’épée lui était entrée dans le front et avait piqué la cervelle, coup défendu par les lois de la tauromachie, le matador devant passer le bras entre les cornes de l’animal et lui donner l’estocade entre la nuque et les épaules, ce qui augmente le danger de l’homme et donne quelque chance à son bestial adversaire. (Théophile Gautier, Voyage en Espagne, 1840, édition Charpentier, 1859)
  2. (Péjoratif) Qui fait ressembler l'homme à un animal.
    • On ne doit pas attendre, chez un homme, jeune encore, cette sagesse qui substitue le bon sens à la sensation ; et, devant une proie, l’instinct bestial caché dans le cœur de l’homme, le pousse en avant. (Honoré de Balzac, Modeste Mignon, 1844)
  3. zoophile#fr|Zoophile.
    • Amour bestial, zoophilie.

traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.008
Dictionnaire Français