beurre
étymologie
De l’ancien français burre, du latin butyrum, accentué à la grecque en latin populaire (bútyrum), du grec βούτυρον boúturon. La forme beurre est d’origine dialectale (est ou ouest de la langue d’oïl).

nom

SingulierPluriel
beurrebeurres

beurre \bœʁ\ masculin

  1. (cuisine) Substance alimentaire, grasse, onctueuse, que l’on extrait, en la battant, de la crème de lait de vache.
    • Passez au beurre et laissez cuire dans son jus, et à très-petit feu, la rouelle lardée de gros lard; servez-la ensuite dedans, après l'avoir dégraissée. (M. Cardelli, Nouveau manuel complet du cuisinier et de la cuisinière, édition Encyclopédie-Roret, 1842)
    • Qu’il soit de ferme ou de laiterie, salé ou doux, allégé, concentré ou frigotartinable, le beurre fait partie intégrante de l’alimentation et est utilisé quotidiennement pour étaler sur le pain ou cuire les aliments. (Bernard Dubrulle, Wallonie: l'Ardenne et bien plus, page 44, Le Petit Futé, 2007)
    • « La cuisine du Périgord est sans beurre et sans reproche. » (Maurice Edmond Saillant, dit Curnonsky)
    • Il existe un grand nombre de variétés de beurre : beurre aromatisé salé, avec condiments, coloré, plus ou moins liquide, etc. Le beurre se conserve à + 3°C pendant 3 mois. (Meyer, C., Denis, J.-P. ed. sci., Élevage de la vache laitière en zone tropicale, 314 p., pages 282-283, 1999, Montpellier, Cirad, Collection Techniques)
  2. Substance grasse extraite de certaines plantes.
    • Cependant, les huiles de palme, de coco, etc. , liquides dans les pays qui les produisent, nous arrivent sous forme de graisses consistantes ; le manque de chaleur a amené leur solidification. On les appelle beurres ou huiles concrètes. Elles sont molles à 18° C. et fusibles à des températures variant de 30 à 37°. (J. Fritsch, Fabrication et raffinage des huiles végétales, manuel à l'usage des fabricants, raffineurs, courtiers et négociants en huiles, Paris : chez H. Desforges, 1905, page 2)
  3. Couleur de beurre, d’un jaune soutenu. #F0E36B
  4. (argot) (rare) Argent.

traductions
adjectif

beurre \bœʁ\ invariable

  1. De couleur beurre, d’un jaune soutenu. #F0E36B
    • Sans cesse, il lui fallait des cosmétiques, des robes de soie rose et des gants beurre frais. (Paul Reboux et Charles Müller, À la manière de, 2ème série, 1913, éd. Bernard Grasset, 1959)
forme fléchie

beurre \bœʁ\

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent du verbe beurrer.
    • Je me beurre une supertartine, attention aux petites miettes, pour mon supercafé au lit de superman. (Jean Duday, Le lundi matin, c’est dur pour tout le monde, 2003)
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent du verbe beurrer.
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent du verbe beurrer.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent du verbe beurrer.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif du verbe beurrer.



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.009
Dictionnaire Français