bien portant
étymologie
Locution  composée de bien et de portant (« participe présent du verbe porter »).

locution adjectivale


bien portant \bjɛ̃.pɔʁ.tɑ̃\

  1. En bonne santé.
    • En vertu de ce principe des homœopathes : similia similibus curantur, l’aconit, la stramoine, la jusquiame, seraient capables de susciter cette névrose chez l’homme ou l’animal bien portant, puisqu’ils prétendent la guérir par ces médicaments. C’est ce qui, croyons-nous, est à démontrer. (Gabriel Maury, Des ruses employées dans le commerce des solipèdes, Jules Pailhès, 1877)
    • Le problème est d'ailleurs des plus complexes : ce n'est pas seulement l’alimentation du vieillard bien portant ou malade qui doit préoccuper le gériatre, mais aussi celle de l'adulte sain dès le cap de la cinquantaine, véritable âge critique […]. (François Bourlière, « Quelques remarques sur le régime alimentaire des vieillards », dans Histoire de la médecine, tome 5, Société française d'histoire de la médecine, 1955, p. 19)
    • Choisir un roi jeune, beau et bien portant n'empêchait pas qu'il vieillît, enlaidît, tombât malade, ni qu'il perdît ses vertus, ses qualités morales – bref, qu'il changeât et cessât d'être adéquat. (Jean-Paul Roux, >Le Roi: Mythes et symboles, Fayard, 1995)
  2. (Par euphémisme) (familier) Pas maigre ; bien en chair.
    • […] lors de la visite des cuisines, le Général fit à l’adjudant gestionnaire du ménage, qui était bien portant, et même assez « enveloppé », la remarque suivante : « Vous êtes bien gros ! » (Pierre Beaujean, clham.org, 2007)

traductions
locution nominale


bien portant \bjɛ̃.pɔʁ.tɑ̃\ masculin (pour une femme on dit : bien portante)

  1. Personne en bonne santé.
  2. (Par euphémisme) (familier) Personne qui n’est pas maigre, qui est bien en chair.



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.005
Dictionnaire Français