bille
étymologie
(Nom 1) Du gaulois bilia « arbre » (cf. vieil irlandais bile « arbre de grande taille, arbre sacré », breton bil « pointe, hauteur »).
(Nom 2) Du frk bikkil « dé à jouer, boule de jeu » (cf. néerl. bikkil « dé à jouer », moyen haut allemand bickel « dé à jouer ; cheville (du pied) »).

nom

SingulierPluriel
billebilles

bille \bij\ féminin

  1. Tronc d’arbre brut, simplement débarrassé de ses branches pour être envoyé à la scierie.
    • Il allait atteindre le milieu du bassin, lorsqu’une masse d’os, lourde comme une bille de chêne vert, lui tomba, du haut d’un arbre, entre les deux épaules, et le fit plonger jusqu’au fond du bassin. (René Boylesve, La leçon d’amour dans un parc, Calmann-Lévy, 1920, collection Le Livre de Poche, page 172)
    • […], il rêve d’un châtiment exemplaire : un assommoir pour le bigle, une bille de bois qui lui cherrait de très haut en plein crâne ; […]. (Jean Rogissart, Passantes d’Octobre, Librairie Arthème Fayard, Paris, 1958)
    • On importa aussi de l'expertise technique : Matt Hemmingsen, bûcheron du Wisconsin, fut appelé sur l'île de Vancouver pour démanteler l'un des plus gros embâcles de billes de bois de toute l'histoire de la côte Ouest. (John Vaillant, L'Arbre d'or: Vie et mort d'un géant canadien, Les Éditions Noir sur Blanc, 2014)
    • Un camion de transport, un grumier, chargé de billes de sapins et dérobé par l'auteur du larcin, avait été placé sur la place, devant le monument pour masquer ce dernier. (Pierre Pellegrini, Monumental, Librinova, 2017)
  2. (Par extension) (Belgique) (ferro) Traverse de chemin de fer.
  3. Rejeton qui pousse au pied d'un arbre.
  4. Bâton dont les mégissiers se servent pour tordre les peaux, et les teinturiers pour tordre les tissus.
  5. Rouleau à pâtisserie.
synonymes
traductions
nom

SingulierPluriel
billebilles

bille \bij\ féminin

  1. Petite boule de pierre ou de verre qui sert à des jeux d’enfants.
    • Ils avaient joué à des jeux divers : aux billes d’abord, mais comme Camus et Lebrac avaient perdu beaucoup et qu’ils étaient, autant dire pannés puisqu’il ne leur en restait plus que deux ou trois à chacun, on ne put continuer. (Louis Pergaud, Un sauvetage, dans Les Rustiques, nouvelles villageoises, 1921)
    • Nous jouions aux billes – c’est un jeu éternel – de toutes les façons : à l’œil, le bras tendu ; debout sur un pied, la main passée sous l’autre jambe repliée ; contre le mur ; dans un trou, le gagnant étant celui qui y avait placé le plus de billes. (Édouard Bled, « Mes écoles », Robert Laffont, 1977, page 24.)
  2. Boule autrefois d’ivoire, aujourd’hui de matière plastique servant au jeu de billard.
    • La partie se joue avec trois billes, deux blanches et une rouge.
  3. (Mécanique) Petite sphère d’acier.
  4. (Par analogie) (familier) Objet en forme de petite sphère.
    • Elle a une assiette à la main, couverte de petits choux à la crème roses et violets, avec des billes de sucre en argent pour les décorer. (Silène Edgar, Adèle et les noces de la reine Margot, Castelmore, 2016, chapitre 15)
    • A l’aide d’une cuillère à pomme parisienne, faire des billes de carotte, de navet et de pomme de terre. (journal 20 minutes, édition Grand Paris, 9 février 2018, page 3)
  5. (familier) Mot argotique pour designer la tête, le visage ou les yeux.
    • [...] mais si je suis décidé à vous boucler, tous les patins du monde ne vous en tireront pas. Mettez ça dans votre jolie bille. (Peter Cheyney, Les femmes s’en balancent, traduction de Michelle et Boris Vian, Gallimard, 1949, page 127)
    • En tout cas, le bonhomme a une drôle de bille. (Pio Baroja, L’Arriviste sentimental, traduction Collin-Delavaud, J. Susse, 1946, page 265)
  6. (Figuré) (Par métonymie) Mise ; investissement ; moyen.
    • On pense être à l’abri des aléas en payant une assurance, mais on se rend compte que le petit particulier, avec ses petites billes, n’est pas si protégé que ça. (Le combat des propriétaires de maisons fissurées, « victimes du réchauffement climatique »)
  7. (Péjoratif) (familier) Nigaud.
    • ''Il eut une moue./>— L’plus marle, vois-tu, c’est encore çui qu’a l’air d’une bille.''/>(Francis Carco, Images cachées, Éditions Albin Michel, Paris, 1928)

    • On rigolait pourtant, parce qu’il était bille, et qu’on lui poussait des colles. (Roger Vercel, Capitaine Conan, Albin Michel, 1934, collection Le Livre de Poche, page 31.)
synonymes
traductions
traductions
  • anglais : ball
  • russe : шар

traductions
traductions
  • espagnol : billa
  • italien : biglia

forme fléchie

bille \bij\

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent du verbe biller.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent du verbe biller.
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent du verbe biller.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent du verbe biller.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif du verbe biller.



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.006
Dictionnaire Français