bique et bouc
étymologie
dans le Supplément au "Dictionnaire complet des langues française et allemande" de l'abbé Mozin, par Adophe Peschier, éd. J. G. Cotta à Stuttgart, 1859, p. 39; qui l'indique comme un substantif. Le phénomène est plutôt fréquent chez les caprins par comparaison aux autres espèces. voir bique, bouc.

locution adjectivale

bique et bouc

  1. (Figuré) Hermaphrodite.
    • L’hermaphroditisme n'est pas une rareté chez la Chèvre et, dans les campagnes, les cas de Chèvre dite « Bique et Bouc » ne sont pas exceptionnels. Au dire des éleveurs, cette anomalie se manifesterait pendant la vie par ce fait que les Chèvres en question présentent des appétits sexuels mal caractérisés, […]. (Dr F. Gault, « Notice sur un cas de canaux de Malpighi-Gaertner observés chez une Chèvre hermaphrodite », dans Bibliographie anatomique, Volumes 14, Nancy & Paris : chez Berger-Levrault et Cie, 1905, p. 171)
    • Nous ne sommes pas bique et bouc comme certains disent. Il y a des filles et des garçons qui disent que nous sommes bique et bouc, mais nous ne sommes rien de ça non plus. Nous sommes ni bique ni bouc ni garçon ni fille. Nous sommes rien. Et nous ne pleurons pas. Nous savons nous distinguer de ce bique et de ce bouc qui nous ont été assignés. (Charles Pennequin, La ville est un trou, suivi de : Un jour, P.O.L., 2007, p. 65)
  2. (Par extension) Homosexuel.
    • On aura donné à l’homosexuel tous les noms : homo, pédé, garçon-fillette, qui tient la quenouille, bique et bouc, etc., et lorsqu'il est bi, celui qui marche à l'huile et au vinaigre, etc. (Philippe Brenot, Le sexe et l'amour, Odile Jacob, 2003, p. 37)
synonymes
traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.004
Dictionnaire Français