bistro
étymologie
voir bistrot

nom

SingulierPluriel
bistrobistros

bistro \bis.tʁo\ masculin

  1. Petit café ou restaurant sans prétention.
    • Comme tout bistro qui se respecte, celui-ci réservait aux habitués une arrière-salle et deux étages de chambres meublées […]. (Francis Carco, Messieurs les vrais de vrai, Les Éditions de France, Paris, 1927)
    • On traverse la place de la gare pour aller au bistro d’en face. Il neige dur. La place est toute blanche. (Albert Vidalie, C'était donc vrai, éd. René Julliard, 1952, p. 34)
    • ''J’vais au cinéma voir des films suédois/>Et j’entre au bistro pour boire du whisky à gogo (Boris Vian, J’suis snob'', 1955)

    • Murs de brique, bois, tableaux noirs : tout indique la nature du restaurant et la cuisine qu’on y sert. Il s’agit en fait d’un bistro français avec soupe à l’oignon, bière Boréale, bavette, confit de canard et crème brûlée, entre autres. (Le Devoir, 26 janvier 2007)
    • C’est bien fait pour le genre, le dosage entre ready-mades et autres touches rigolotes est bon. Ça ne fait ni grano ni concept. Juste une ambiance de bistro de quartier un peu déjanté. Dans l’air, un mélange de western et de hits des années 80. (Le Devoir, 2 février 2007)
  2. (France) Tenancier de cet établissement (métonymie, ici synonyme de bistrotier).
    • Allons, les gosses, filez chez le bistro et apportez des litres… on trinquera su’ l’coin de la voiture. (Léon Frapié, Réalisme, dans Les contes de la maternelle, 1910, éditions Self, 1945, page 134)
    • Et il n’y avait pas que M. Bobin, crémier, fruitier et bistro, à s'exalter ainsi ; M. le professeur Dumont n’était pas plus calme. (Marcel Martinet, La maison à l’abri, 1919)
    • […] puis le vingt-cinq au soir, son sac d’outils en bandoulière et son baluchon sur l’épaule, il fit au bistro et à ses clients des adieux ironiques et rien moins que polis . (Louis Pergaud, Un petit logement, dans Les Rustiques, nouvelles villageoises, 1921)
    • Pendant des années, sans penser aux enfants, elle buvait ; elle se piquait le nez chez le bistro. (Francis Carco, L’Homme de minuit, Éditions Albin Michel, Paris, 1938)



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.008
Dictionnaire Français