bivouaquer
étymologie
dénominal#fr|Dénominal de bivouac#fr|bivouac.

verbe

bivouaquer \bi.vwa.ke\ intransitif conjugaison

  1. (Guerre) Camper en plein air.
    • L’armée a bivouaqué trente-cinq jours de suite.
    • Ils furent obligés de bivouaquer dans la neige, sur la glace.
    • Nous bivouaquâmes en cet endroit, qui nous offroit une position abritée et facile à défendre, en cas de sur prise de la part des Arabes. (Gratien Lepère, dans Description de l'Égypte, chapitre Mémoire sur la partie occidentale de la province de Bahyreh, 1809, p. 14)
    • Ce sont les Amérindiens qui ouvrent la route au 43e régiment et qui montent les cabanes pour bivouaquer. (Anne-Marie Sicotte, Histoire inédite des Patriotes, Fides, 2016, p. 320)
  2. (Par extension) (familier) Passer une nuit en plein air.
    • Nous n’arrivâmes point le soir à l’auberge, il fallut bivouaquer au milieu des montagnes.
    • Ils ont pris la belle habitude, le soir, [...] alors qu’ils vont bientôt s’arrêter pour bivouaquer, ils ont pris l’habitude de s’élancer et de faire la course [...]. (Laurent Mauvignier, Continuer, Les éditions de minuit, 2016, p.91)

traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.004
Dictionnaire Français