blasonner
étymologie
voir blason

verbe

blasonner \bla.zɔ.ne\ transitif conjugaison

  1. Peindre les armoiries avec les métaux et les couleurs qui leur appartiennent.
    • Le peintre a fait ces armoiries en grisaille, il fallait les blasonner.
  2. Expliquer le sens des différentes parties des armoiries dans des termes propres à l’héraldique.
  3. (gravure) Faire des lignes et des points (qu’on nomme hachures) pour représenter les métaux et les couleurs.
    • Le graveur n’a pas bien blasonné les armoiries sur cette vaisselle.
  4. (Figuré) Médire de quelqu’un, le railler, le critiquer.
    • Ce besoin inné de caricature, de « blasonner » son prochain, de le plaisanter sur ses difformités physiques ou morales, de faire montre d’esprit à ses dépens, on le rencontre partout à toutes les époques, à tous les âges de la vie. (Charles Beauquier, Humour et sobriquets populaires, in Contes populaires et légendes de Franche-Comté, Presses de la Renaissance, 1978, page 21)



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.083
Dictionnaire Français