bocal
étymologie
(bocal#fr-nom-1|Nom 1) (XVIe siècle) De l’italien boccale (« récipient de verre », « mesure de capacité pour les liquides »), issu du bas latin baucalis (« vase en terre pour rafraîchir »), du grec βαύκαλις.
(bocal#fr-nom-2|Nom 2) De l’italien bocca (« bouche »), issu du latin bŭcca (« joue », et « bouche » en latin familier»).

nom


bocal \bɔ.kal\ masculin

  1. Vase cylindrique de verre ou de grès.
    • – Bon, il y a de la boustifaille !
      […], il entra et se mit en devoir d’explorer l’établissement. Il y découvrit plusieurs flacons de lait stérilisé, des bouteilles d’eau minérale, deux énormes boites de biscuits, un grand bocal de gâteaux éventés, […] pour plus de cinquante personnes.
      (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, page 327 de l’éd. de 1921)
    • Dans l'épicerie, on met en bocaux des fruits à l'eau-de-vie ou au sirop, des cornichons, des variantes d'autres produits au vinaigre. (Albert Seigneurie, Dictionnaire encyclopédique de l'épicerie et des industries annexes, 1904)
    • Il envoyait négligemment la main dans un bocal de pastilles à la menthe, histoire de croquer du sucre, par habitude. (Émile Zola, L'Assommoir - Chap. XI)
    • il y a une assemblée de petits clercs qui frétillent comme des poissons rouges dans un bocal. (Honoré de Balzac, Le Notaire)
  2. (familier) Tête.
    • Il est fêlé du bocal.

traductions
nom


bocal \bɔ.kal\ masculin

  1. Partie d’un instrument à vent se situant entre le corps et l'anche (ou le bec), le plus souvent en métal.



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.024
Dictionnaire Français