borgne
étymologie
Origine incertaine, peut-être dérivé d'un pré-latin borna voir Borne se rattachant à l’indo-européen commun bher- (« trancher, couper, fendre ») dont est aussi issu le latin ''forare (« percer »).

adjectif

SingulierPluriel
borgneborgnes

borgne \bɔʁɲ\ masculin et féminin identiques

  1. (Médecine) Qui ne voit que d’un œil, à qui il manque un œil.
    • Une tête d’aristocrate, fine et pâle, des cheveux noirs comme des quilles, et rien qu’un œil, l’autre est mort d’un coup d’épée, voilà longtemps. Mais celui qui reste est si brillant, si vivant, si interrogeant, qu’on ne peut pas dire que le marquis est borgne. Il a deux yeux dans le même œil, voilà tout. (Alphonse Daudet, Le petit Chose, 1868, rééd. Le Livre de Poche, page 133)
    • D'abord, Yasmina pleura, parce que Mohammed était borgne et très laid et parce que c'était si subit et si imprévu, ce mariage. (Isabelle Eberhardt, Yasmina, 1902)
  2. (Par extension) (jardinage) Légume, généralement un chou, dont le bourgeon, figurant un œil, a disparu.
    • Lors d’une attaque de cécidomyie, le bourgeon terminal est détruit, d’ou le nom de chou borgne. (Jean-Paul Thorez et Christian Boué, Le Guide Terre vivante du potager bio, Terre vivante, 2013, ISBN 978-2-360-98089-5)
  3. (marine) Qualifie une ancre qui n’a qu’une patte qui est mouillée sans avoir de bouée.
  4. (Architecture) Qualifie une fenêtre disposée de façon qu’elle éclaire le dedans d’une pièce sans permettre de voir au-dehors voir aveugle.
    • Tout à l'heure, en traversant une petite ville, à je ne sais quelle fenêtre borgne, dans une rue triste et terne, j'ai vu un corsage de velours noir se pencher à demi. (Hippolyte Taine, Voyage en Italie, vol.2, 1866)
  5. Qualifie une maison, un appartement sombre et obscur.
    • Une ruelle borgne, peu sûre, pas éclairée et pas pavée. (Barbusse, Le Feu, 1916)
  6. (Péjoratif) Qualifie un établissement qui est mal famé ou de mauvaise apparence.
    • Peu à peu, il agrandit son établissement, lui adjoignit un hôtel borgne où de savantes « passes » lui assurèrent de larges profits. (Victor Méric, Les Compagnons de l’Escopette ↗, Éditions de l’Épi, Paris, 1930)
  7. Qualifie un compte qui n’est pas juste.

traductions
nom

SingulierPluriel
borgneborgnes

borgne \bɔʁɲ\ masculin et féminin identiques

  1. (Médecine) Personne qui ne voit que d’un œil, à qui il manque un œil.
    • Elle a épousé un borgne.
    • C’est un méchant borgne.
    • C’est Quasimodo, le bossu de Notre-Dame ! Quasimodo le borgne ! Quasimodo le bancal ! (Victor Hugo, Notre-Dame de Paris (roman)'', 1831)

traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.005
Dictionnaire Français