bosser
étymologie
(Verbe 1) Dérivé de bosse avec la terminaison -er.
(Verbe 2) De boss + -er

verbe

bosser \bɔ.se\ transitif conjugaison

  1. (marine) Mettre l’ancre sur ses bossoirs, retenir avec des bosses.
    • Bosser un câble, un cordage. bosser les huniers.
  2. (Taille de pierre) Faire une bosse.
    • Fais gaffe à ne pas bosser sinon tu perdras du temps sur ta face.
antonymes
Taille de pierre :

verbe

bosser \bɔ.se\ intransitif conjugaison

  1. (France) (popu) (familier) Travailler.
    • L’ouvrier monologuait encore : « On dit que l’ouvrier veut plus travailler ! Il a raison ! Celui qui “bosse” en ce moment est un beau con ! » (Jehan Rictus, Journal quotidien, cahier 103, p. 158, 28 février 1920)
    • Lorsque le matin j’arrive dans la cour de l’usine, (...) je vous entends murmurer : « Oh ! Y’en a marre d’aller travailler ! D’aller bosser ! D’aller... Je ne sais quelles expressions triviales — d’aller turbiner ! » Qu’est-ce que ça veut dire, ça, hein ? On a l’impression que ça vous ennuie de venir travailler dans mon usine ! (Fernand Raynaud, J’m’amuse, dans Heureux !, Éditions de Provence/La Table Ronde, Paris, 1975)
    • Dans la chambre, son cothurne est penché sur son bureau en train de pougner, comme tous les soirs. On dirait qu'il bosse des sciences de l'ingénieur, ce qu'il y a de plus chiant au monde. (Emmanuel Arnaud, Le théorème de Kropst, éd. Anne-Marie Métailié, 2012)
    • Dans la police, on bosse, mon vieux, ça n'est pas comme dans l’Éducation nationale, et puis j'avais des récupes à prendre avant les vacances d’été, sinon elles passaient à l’as : j'allais pas en faire don à l’administration. (Jean-Louis Debré, Quand les brochets font courir les carpes, Paris : Éditions Fayard, 2008, chap. 6)

traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.007
Dictionnaire Français