branche
étymologie
Du latin branca, le sens de « branche » étant propre au gallo-roman.

nom

SingulierPluriel
branchebranches

branche \bʁɑ̃ʃ\ féminin

  1. Partie ramifiée et aérienne d'un arbre depuis le tronc.
    • Ce sont les larves des pucerons qui, réunies en familles innombrables, recouvrent quelquefois des branches entières de nos arbres fruitiers, la tige de nos fleurs, de nos légumes. (Jean Louis Armand de Quatrefages de Bréau, Les Métamorphoses et la généagénèse, Revue des Deux Mondes, 2e période, tome 3, 1856 (pp. 496-519))
    • D'une grosseur appétissante, fermes et opaques, long-pendues en trochets bien fournis, elles courbaient les longues branches. (Jean Rogissart, Hurtebise aux griottes, L’Amitié par le livre, Blainville-sur-Mer, 1954, p. 10)
    • Branche à bois, celle qui ne donne ni fleurs ni fruits.
    • Branche à fruits, celle dont les boutons doivent produire des fleurs et ensuite des fruits.
    • Branche gourmande, celle qui absorbe la nourriture des autres branches.
    • Branche chiffonne, rameau court et menu qui ne peut donner ni bois ni fruit.
  2. (Par extension) Structure qui se subdivise de la manière ci-dessus ; chacune des différentes parties ou divisions de certaines choses.
    • La veine porte, ses branches afférentes et ses branches de division intra-hépatiques ont un flux hépatopète et une analyse spectrale similaire. (Marie-Christine Plainfossé, L'écho-doppler couleur en pratique viscérale et périphérique, page 170, Masson, 1997)
    • Si la Révolution nationale dont on parle depuis des mois, veut apporter une rénovation nécessaire dans toutes les activités de la nation, l’État nouveau devra encourager l'Apiculture comme l'une des branches les plus fécondes de l'Agriculture. (Marcelin Lassalle, La cité des abeilles : cours pratique d'apiculture, éd. Bloud & Gay, août 1942, page 222)
    • Il consiste en une sorte de double tube en U, avec une branche longue unique, et une branche courte qui se bifurque en deux autres branches dont chacune est munie d'un robinet. (August Wilhelm von Hofmann, Sur la force de combinaison des atomes: leçon faite à l'Institution royale de Londres, traduit de l'anglais par l'abbé Moigno, Paris : Gauthier Villars, 1868, p.24)
    • Une bonne branche de commerce. — Une nouvelle branche d’industrie. — Les différentes branches de l’administration.
    • Les différentes branches des mathématiques, de la physique, de l’anatomie, de l’histoire naturelle.
  3. (analogie) Diverses choses qui ont avec les branches des arbres un certain rapport de forme et de position.
    • Les branches du bois d’un cerf, les deux parties du bois d’un cerf.
    • Chandelier à plusieurs branches, chandelier dont la tige se partage en plusieurs rameaux qui portent chacun une chandelle, une bougie, une ampoule électrique, etc.
    • Les branches d’un mors, Les deux pièces de fer qui tiennent au mors du cheval et où la bride est attachée.
    • Les branches des lunettes, les deux petites tiges de métal, d’écaille fondue, etc., qui s’appliquent le long des tempes.
    • Les branches d’un compas, d’un binocle, d’un forceps, etc., les deux pièces qui forment un compas, un binocle, un forceps, etc., et qu’on peut écarter ou rapprocher à volonté.''
    • Les branches d’une artère, d’une veine, d’un nerf, les petites artères, les petites veines, les petits nerfs qui tiennent, qui aboutissent aux grosses artères, aux grosses veines, aux grands nerfs.
    • Les branches d’un fleuve, d’une rivière. partage d’un cours d’eau principal.
    • Les branches d’une mine d’or, d’argent, etc., les petits filons qui partent du filon principal.
    • Branche de tranchée, boyau d’une tranchée.
  4. (Généalogie) Famille différente qui sort d’une même lignée.
    • Il attaquait dans le moment unique et irretrouvable d’une guerre civile qui armait les uns contre les autres les princes de la branche allemande ; […]. (Auguste Simon Jean Chrysostome Poirson, Histoire du règne de Henri IV, 1865, préface, p.XLIV)
    • […], il se laissa imposer le titre de roi des Français sous le nom de Louis-Philippe Ier (7 août 1830). C’était une usurpation audacieuse de la souveraineté nationale; l’avènement de la branche cadette peut être qualifiée un escamotage. (Alfred Barbou ↗, Les Trois Républiques françaises ↗, A. Duquesne, 1879)
    • Contrairement à leurs prédécesseurs, ils se laissent « yéméniser ». Malgré leur origine turkmène, ils se forgent une généalogie yéménite, en rattachant leur branche à la glorieuse souche des ghassanides. (Joseph Chelhod, L'Arabie du Sud: histoire et civilisation, tome 2, Éditions G.-P. Maisonneuve et Larose,, 1984, p. 260)
    • La branche cadette.
    • La branche de Valois.
    • Il est l’aîné de sa branche.
  5. (informatique) Version d’un logiciel, d’un ensemble de fichiers ; contrairement aux révisions, qui se succèdent dans le temps, les branches peuvent coexister.
    • Si vous êtes sous Windows 10, toutes les branches supportées reçoivent à peu près les mêmes correctifs. Seule l'actuelle branche April Update (1803) bénéficie de quelques corrections supplémentaires, dont une dans l'assistant de compatibilité qui pouvait entraîner une utilisation CPU intensive. Les branches précédentes (qui concernent essentiellement les grandes entreprises) reçoivent dans la plupart des cas les mêmes que pour la 1803. Même la mouture originale de Windows 10 continue de recevoir des mises à jour. (Next INpact, Patch Tuesday : nombreux correctifs pour Windows 7, 8.1 et 10, 12 septembre 2018)
synonymes
traductions
traductions
forme fléchie

branche \bʁɑ̃ʃ\

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent de brancher.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent de brancher.
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent de brancher.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent de brancher.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif de brancher.



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.011
Dictionnaire Français