bribe
étymologie
Origine incertaine. Voyez brimber, briber (« mendier »), apparenté à l’espagnol bribar « mener une vie de vagabond ».

nom

SingulierPluriel
bribebribes

bribe \bʁib\ féminin

  1. Petit, insignifiant morceau de pain ou de nourriture laissé à un déshérité.
    • Manger une bribe de pain.
  2. Les restes d’un repas ou de nourriture.
    • Il n’avait à manger que les bribes de viande qu’on voulait bien lui laisser.
    • Cela se changeait promptement en un déjeuner dont j’étais le pourvoyeur, et qu’il partageait avec un autre camarade ; car pour moi, très content d’en avoir quelques bribes, je ne touchais pas même à leur vin. (Jean-Jacques Rousseau, Les Confessions (Rousseau), 1782-1789, Livre I)
  3. (Figuré) Toute sorte de restes ou de morceaux, notamment de paroles.
    • Des souvenirs lui revenaient par bribes. Il se remémorait le bonheur qu'il avait découvert à marcher dans les champs ou à travers les bois. (Francis Carco, L’Homme de minuit, Éditions Albin Michel, Paris, 1938)
    • C’est un livre composé des bribes de vingt autres.
    • J’étais loin de l’orateur, je n’ai eu que des bribes de son discours.
    • Si j'avais le moindre crédit, quelques bribes à leur jeter, ils seraient tous à mes pieds. (Paul-Louis Courier, I, 86)
    • C'était [Villars] un répertoire de romans, de comédies et d’opéras dont il citait à tout propos des bribes. (Louis de Rouvroy, 111, 203.)
    • Je sais qu’un homme qui fait des vers mieux que moi a récité des bribes fort jolies d’un petit poème […] (Voltaire, Lett. Schomberg, 5 janv. 1770.)
  4. (Télécommunications) Dans un signal numérique formé selon une loi déterminée à partir d’un élément de donnée, une des parties émises successivement, qui possède des caractéristiques distinctes des autres.
synonymes
traductions
traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.036
Dictionnaire Français