bronche
étymologie
(1560) Apparait sous la forme bronchie chez Ambroise Paré, du latin bronchia.

nom

SingulierPluriel
bronchebronches

bronche \bʁɔ̃ʃ\ féminin

  1. (anatomie) Chacun des deux conduits cartilagineux qui naissent de la bifurcation de la trachée-artère et qui se distribuent dans les deux poumons ; c’est par les bronches que l’air s’introduit dans les poumons.
    • Tu sais, dit Tacherot, qu'elle toussotte un peu... Oh! rien de grave!... Mais le docteur prétend qu'il faut surveiller ses bronches. (Victor Méric, Les Compagnons de l’Escopette ↗, Éditions de l’Épi, Paris, 1930, page 177)
    • Ici on fume sans filtre, sans Tampax comme disent les puristes, la règle est de rechercher le contact direct de la langue sur le tabac noir qui décape les bronches, à condition de cloper vraiment, de ne pas crapoter comme les gonzesses […]. (Philippe Delepierre, Sous les pavés l'orage, éd. Liana Levi,, 2008, p. 145)

traductions
forme fléchie

bronche \bʁɔ̃ʃ\

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent de broncher.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent de broncher.
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent de broncher.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent de broncher.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif de broncher.



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.006
Dictionnaire Français