brumaire
étymologie
 Composé de brume et de -aire, littéralement « mois des brumes ».

nom

brumaire \bʁy.mɛʁ\ masculin

  1. Le second mois du calendrier républicain ; il allait du 23 octobre au 21 novembre.
    • Trois semaines plus tard, le 4 brumaire an IV (26 décembre 1795), la Convention nationale tint sa dernière séance et se sépara aux cris prolongés de Vive la République. (Alfred Barbou ↗, Les Trois Républiques françaises ↗, A. Duquesne, 1879)
    • Après avoir étouffé, au 18 Brumaire les derniers vestiges des libertés que nos pères avaient conquises au prix de leur sang, investi de pouvoirs souverains comparable à l’ancienne dictature romaine, Napoléon Bonaparte n’avait poursuivi qu’un seul but: […] (Frédéric Humbert, L’invasion de 1814 en Seine-et-Marne, 1885)

traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.011
Dictionnaire Français