bulletin
étymologie
« billet faisant part d'un avis, d'un ordre, etc., émanant d'une autorité, d'une administration » puis « bulletin de vote ».
Dérivé, avec le suffixe -in de l'ancien français bullette, diminutif de bulle, signifiant « sceau » puis « certificat, attestation ». L’italien bullettino, bollettino lui est légèrement antérieur et a pu influencer au développement du mot.

nom

SingulierPluriel
bulletinbulletins

bulletin \byl.tɛ̃\ masculin

  1. Petit papier sur lequel on donne par écrit son vote pour concourir à une élection ou à une délibération.
    • Quand fut achevé le dépouillement, on constata qu’il y avait 47 bulletins pour les Rouges et 47 bulletins pour les Blancs. Le président, abasourdi, et son bureau ahuri, prononcèrent le ballottage. (Louis Pergaud, Deux Électeurs sérieux, dans Les Rustiques, nouvelles villageoises, 1921)
  2. Petit écrit par lequel on rend compte chaque jour de l’état actuel d’une chose qui intéresse le public.
    • Jean-Pierre Baud […] fut aussi le rédacteur (du n° 1 au n° 15) de l’organe de ladite Amicale, ce bulletin « irrégulomadaire » (dixit Georges Mahé) qu'était à ses débuts notre cher Petit Diagonaliste.
    • Bulletin de santé. — Les nouvelles du malade sont meilleures, les médecins n’ont pas publié de bulletin.
  3. Petits billets ou écrits servant à constater certaines choses.
    • Délivrer un bulletin.
  4. (ellipse) Bulletin de notes.
    • le bulletin trimestriel est envoyé chaque trimestre aux parents de l’élève pour rendre compte de sa conduite et de son travail durant cette période.

traductions
traductions
traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.004
Dictionnaire Français