cabri
étymologie
De l’occitan cabrit.

nom

SingulierPluriel
cabricabris

cabri \ka.bʁi\ masculin

  1. (Agriculture) Petit de la chèvre.
    • L´herbe est douce à Pâques fleuries
      Jetons mes sabots, tes galoches
      Et, légers comme des cabris
      Courons après les sons de cloches
      (Georges Brassens, Il suffit de passer le pont, in Le Vent, 1953)
    • Je dévalai les marches [...], heureuse de laisser derrière moi cette atmosphère de meurtre, pour toujours, cette École où mon histoire s'effaçait, passant devant Marie-Jeanne Levissard qui bavardait dans l'escalier et qui suspendit sa phrase en me voyant bondir comme un cabri, ma grande écharpe tricotée main lui effleurant la joue au passage. (Amina Danton, La tangente, Gallimard (NRF), 2009, p. 190)
  2. (histoire) (marine) Petite chèvre qui soutenait la tente d’une galère.
  3. (France) Plus petite récompense dans l’épreuve de slalom de ski alpin du chamois, organisée par l'école de ski français, en-dessous du chamois de bronze.
    • Je fonce vers « la cabane au chronomètre » et demande si j'ai réussi mon cabri. Je n'obtiens pas de réponse. Le soir, je vais voir à l'école de ski... Ça y est, j'ai gagné mon cabri ! La médaille est magnifique !. (Michel Louyot, Le chat de Mara, 2014)
synonymes
traductions
traductions
adjectif

SingulierPluriel
cabricabris

cabri \ka.bʁi\ masculin

  1. Fantasque
    • Il fait la nique […] aux gendarmes cabris. (Frédéric Bouyer, L’Amour d’un monstre)



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.008
Dictionnaire Français