caler
étymologie
(Verbe 1) De l’Provençal ancien calar, issu du grec ancien χαλάω, non attesté en latin, voir l’italien calare, l’espagnol calar (sens identique) issus de la même racine.
(Verbe 2) dénominal#fr|Dénominal de cale#fr|cale avec la désinence verbale -er.
(Verbe 3) Du verbe 2.

verbe

caler \ka.le\ transitif conjugaison

  1. (marine) Baisser, en parlant des basses vergues, des mâts de hune ou de perroquet.
    • Caler une voile, une vergue.
    • (Absolument) Caler à mi-mât. Caler tout bas.
  2. Avoir la carène enfoncée plus ou moins dans l’eau, en parlant d’un navire.
    • Ce bateau ne cale qu’un mètre d’eau.

traductions
traductions
verbe

caler \ka.le\ intransitif conjugaison

  1. S’arrêter brusquement, principalement à propos d’un moteur.
  2. (Par extension) (familier) Renoncer.
    • Il a calé devant les obstacles.
  3. (familier) Être repu.
  4. (Québec) Être complètement chauve ou être atteint de calvitie.
  5. (France) (argot) Comprendre (piger).
    • J’ai rien calé au cours d’aujourd’hui !
    • Pour les plus calés, nous pouvons conserver l’heure de 17 à 18 heures.
    • C’est trop calé pour moi !
  6. (CA) S’enfoncer dans l’eau, la boue, la gadoue.
    • Je calais dans la bouette.
  7. (Au Québec, régions de Mauricie et Lac St-Jean) Perdre son couvert de glace, en parlant d’un lac.

traductions
traductions
verbe

caler \ka.le\ transitif conjugaison (pronominal : se caler)

  1. Immobiliser, mettre d’aplomb.
    • Il faut caler le pied de cette table.
    • Nous devons revoir le client pour caler l’offre définitive
    • Pour éviter qu’elles n’abîment les fruits, il faut bien les caler dans l’emballage, sans pour autant trop les tasser. (G. Dixie, La commercialisation des produits horticoles : manuel de reference et de formation a l'usage des vulgarisateurs, Food & Agriculture Org., 1990)
  2. (imprimerie) Régler une presse pour imprimer le visuel désiré.
  3. (CA) (analogie) Rabaisser quelqu’un.
    • Arrête de le caler, il a déjà assez l’air fou comme ça.
  4. (CA) (populaire) Boire un verre le plus rapidement possible.
    • Caler une bière.
  5. (pronominal) (familier) S’installer confortablement et coiment quelque part.
    • […] n’avait-il point remarqué une superbe truite qui se calait sous un rocher de la rive. (Louis Pergaud, L’Évasion de Kinkin, dans Les Rustiques, nouvelles villageoises, 1921)
  6. (pronominal) (CA) (analogie) Se rabaisser.
    • Arrête de parler, tu ne fais que te caler davantage.
  7. (pronominal) (pataouète) Dans l’expression « se caler une fille », avoir avec elle des relations sexuelles.

traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.008
Dictionnaire Français