calibre
étymologie
(XVe siècle) De l’arabe قالب.

nom

SingulierPluriel
calibrecalibres

calibre \ka.libʁ\ masculin

  1. Diamètre intérieur d’un tube quelconque.
    • Ce tuyau a seize centimètres de calibre.
    • Le calibre des vaisseaux sanguins.
  2. (Spécialement) Diamètre intérieur des armes à feu, des pièces d’artillerie.
    • Le calibre d’un canon, d’un fusil, etc.
    • Une pièce de gros calibre.
    • « C'est le cadeau de noces de mon frère aîné, dit l'oncle : un calibre seize de Verney-Carron. À percussion centrale. » (Marcel Pagnol, La gloire de mon père, 1957, collection Le Livre de Poche, page 231)
    • ''L'oncle Jules ouvrit la culasse, et l'examina d'un air pensif./>« Si ce n'est pas un calibre inconnu de l'ancien temps, ça doit être un douze !/>— Oui, c'est un douze, affirma mon père. J'ai acheté des douilles du calibre douze ! (Marcel Pagnol, La gloire de mon père'', 1957, collection Le Livre de Poche, pages 233-234)

    • — Un calibre seize, c'est un fusil pour lequel on peut fabriquer seize balles rondes avec une livre de plomb. Pour un calibre douze, la même livre de plomb ne fournit que douze balles rondes, et s'il existait un calibre un, il tirerait des balles d'une livre. (Marcel Pagnol, La gloire de mon père, 1957, collection Le Livre de Poche, pages 241-242)
    • ''Diamètre extérieur d'un objet cylindrique, voire sphérique.
    • Vous devriez commander une provision de cierges de tout calibre qu'on allumerait devant le tabernacle ou la statue du Saint. (Jean Rogissart, Passantes d’Octobre, Librairie Arthème Fayard, Paris, 1958)
  3. (Par extension) Grosseur du projectile, proportionnée à l’ouverture d’un revolver, d’un fusil, d’un canon.
    • Le calibre d’une balle, d'un obus etc.
    • Valence fait un grand commerce d’oranges ; pour les mesurer, on les fait passer par un anneau, comme les boulets dont on veut reconnaître le calibre ; celles qui ne passent pas forment le premier choix. (Théophile Gautier, Voyage en Espagne, 1840, édition Charpentier, 1859)
  4. (parfois) Taille d'un granulat.
    • Par exemple , un crible moderne travaillant dans des conditions normales ne laisse pas plus de 4 à 5 % de déclassés quand il traite des petites catégories du calibre supérieur à 8 mm. (Ch. Berthelot, Épuration, séchage, agglomération et broyage du charbon, Paris : chez Dunod, 1938, page 35)
  5. (Par métonymie) (argot) Arme à feu, en particulier pistolet ou révolver.
    • Le gros pointait son calibre sur ma poitrine tandis que l'autre me fouillait.
  6. Instrument qui sert à donner ou à mesurer le calibre.
    • Passer des balles au calibre.
  7. (architecture) Volume, grosseur.
    • Ces deux colonnes sont de même calibre. Il se dit aussi d’un Profil découpé sur une plaque de métal ou sur une planche de bois qui sert à tracer les corniches de plâtre ou de stuc.
  8. (technique) Divers instruments dont la forme diffère, mais qui sont en général destinés à servir de mesure, de moule, de patron.
  9. (technique) Modèle d’une pièce de verre en papier bulle obtenu lors du calibrage du tracé d'un vitrail.
  10. (Figuré) (familier) Qualité, état d’une personne.
    • Ils ne sont pas tous deux de même calibre.
  11. (typographie) (cartographie) Distance entre la ligne de base et l’alignement supérieur des bas de casse correspondant aux minuscules dites courtes, dépourvues de parties ascendantes ou descendantes, telles que o, m, u et des petites capitales.
synonymes
  • hauteur des minuscules (typographie)

traductions
forme fléchie

calibre \ka.libʁ\

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent de calibrer.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent de calibrer.
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent de calibrer.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent de calibrer.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif de calibrer.



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.033
Dictionnaire Français