calliste
étymologie
Du grec ancien κάλλιστος.
Il peut paraître surprenant que le nom vernaculaire français pour le genre Tangara soit calliste plutôt que tangara, qui est pourtant appliqué officiellement à 40 genres de la famille des thraupidés, à laquelle appartiennent les callistes, selon les conventions internationales pour la normalisation des noms français d'oiseaux. Alors, pourquoi ne pas simplement appeler les espèces du genre Tangara, tangaras ? Tout un paradoxe, en effet! En fait, comme toute décision en taxinomie, la raison en est historique et (relativement) simple. Sans reprendre au complet l'explication fournie par Richmond , en voici les faits saillants. Le naturaliste suédois Carl Linné (1707-1778), inventeur de la classification taxinomique et de la nomenclature binominale qui porte son nom et qui est toujours en vigueur aujourd'hui, avait créé le genre Tanagra (sic) en 1764 pour décrire trois espèces qu'il appelait "tanagras" (correspondant au tanager de l'anglais), mais qui s'avérèrent être des ictéridés, à l'exception d'une espèce d'organiste (aujourd'hui le genre Euphonia), qu'on a cru jusqu'à récemment être apparentée aux tangaras (mais qui ont récemment été rattachés à la famille des fringillidés). En raison des règles de préséance historique d'attribution qui prévalent en taxinomie, le genre Tanagra fut donc adopté pour désigner le genre aujourd'hui connu sous le nom dEuphonia (les organistes). D'autre part, autour de la même période, le genre Tangara avait été créé par Brisson (en 1761) pour désigner ce que l'on appelle maintenant les callistes. Puisque l'on considéra ce nom essentiellement indifférenciable du Tanagra de Linné, et qu'on crut (erronément) que Linné avait devancé Brisson, le genre Tangara fut délaissé en faveur d'un nouveau genre — Calliste (en latin), et c'est ce nom qui prévalut et s'implanta dans la littérature et auprès des naturalistes du XIXème siècle. Au début du XXème siècle, on s'aperçut ensuite que c'est en fait le Tangara de Brisson (1761), non le Tanagra de Linné (1764) qui avait la préséance taxinomique historique. Grâce à la disparition de Tanagra, Tangara put donc être ainsi ressuscité et adopté, à l'instigation de Richmond, en charge à l'époque (1908) de la réforme taxinomique des noms d'oiseaux, et remplaça Calliste comme nom générique des callistes. En remplacement du Tanagra de Linné, nom devenu impossiblement conflictuel, c'est Euphonia qui devint ainsi le nouveau genre désignant les organistes, qui étaient encore considérés comme des parents des tangaras. Ainsi, bien que le taxon latin de Tangara fut restauré en taxinomie moderne, le nom vernaculaire de calliste', déjà implanté solidement dans la pratique, demeura le nom officiel des espèces du genre Tangara. Quant au nom vernaculaire de tangara, Richmond désigna Thraupis comme genre-type de la famille des tangaras, conséquence automatique de l'élimination du Tanagra de Linné, et de la perte de la priorité historique des organistes (anciennement Tanagra) comme genre-type. C'est ainsi que la famille des tangaras prit le nom actuel de thraupidés.

nom

SingulierPluriel
callistecallistes

calliste \ka.list\ masculin

  1. (entomologie) Genre de coléoptères de la famille des carabidés vivant sous les pierres et se nourrissant de restes végétaux (genre Callistus spp.).
  2. (oiseaux) Nom normalisé donné à trois genres de petits passereaux (Tangara, Stilpnia, et Chlorochrysa) de la famille des thraupidés, regroupant au total environ 55 espèces de la zone néotropicale considérées comme les plus spectaculairement colorées après les oiseaux de paradis (paradiséidés).

traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.024
Dictionnaire Français