canalisation
étymologie
 Composé de canaliser et de -ation.

nom

SingulierPluriel
canalisationcanalisations

canalisation \ka.na.li.za.sjɔ̃\ féminin

  1. Action de canaliser.
    • La canalisation générale de la France, dont les immenses avantages avaient frappé tous les esprits, a subi depuis quelque temps une espèce de défaveur et les chemins de fer ont été préconisés avec un enthousiasme …. (Anonyme, Revue littéraire, 1830, Revue des Deux Mondes, 1830, tome 1)
    • Parmi les tamarix, les roseaux et les joncs, je distingue très-nettement des restes de canalisation antique. (Maxime Du Camp, Le Nil: Égypte et Nubie, 1854)
  2. (Par extension) Transport à distance, au moyen de tuyaux, de l’eau, du gaz, de l’électricité, etc.
  3. (Par extension) Cette conduite elle-même.
    • Les canalisations d'eau ou de gaz du bâtiment.
    • On dispose d’instruments pour mesurer les pressions dynamiques du sol, les tensions dynamiques des canalisations enterrées et les variations dynamiques et à long terme du diamètre des canalisations. (La Tribune du CEBEDEAU, Volume 24, Numéros 326 à 337, 1971)
  4. (biochimie) Formation d’un complexe entre les diverses enzymes d’une voie métabolique, qui permet le passage ultrarapide du produit d’une réaction à la réaction suivante.

traductions
traductions
traductions
traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.028
Dictionnaire Français