candélabre
étymologie
Du latin candelabrum (sens identique), de candelachandelle »).

nom

SingulierPluriel
candélabrecandélabres

candélabre \kɑ̃.de.labʁ\ masculin

  1. Support à plusieurs branches, garnies de bougies de cire, de becs de gaz ou d’ampoules électriques ou tout autre foyer de lumière.
    • Quatre candélabres d’argent, supportant de grands cierges de cire, éclairaient cet appartement. (Walter Scott, Ivanhoé, traduit de l’anglais par Alexandre Dumas, 1820)
    • […] le roi de Navarre, escorté de deux pages qui portaient huit flambeaux de cire jaune sur deux candélabres, apparut souriant sur le seuil de la chambre. (Alexandre Dumas, La Reine Margot, 1845, volume I, chapitre II)
    • L’immense salle était éclairée violemment par douze candélabres de bronze supportant chacun douze flambeaux de cire. (Michel Zévaco, Les Pardaillan, Livre I, ch. III, 1902-190×, Arthème Fayard, coll. “Le Livre populaire” #23, 1907)
    • La marquise alluma les candélabres, respira le parfum des fleurs. (Alexandre Dumas, Le Vicomte de Bragelonne))
    • J'étais alors d'une candeur stupéfiante et d'une délicatesse de sentiment si raffinée que, pour recevoir galamment une « femme mariée » qui me venait voir, j'avais allumé toutes les bougies de mes deux candélabres. (Francis Carco, Maman Petitdoigt, La Revue de Paris, 1920)
  2. (architecture) Couronnement en forme de balustre qui figure une torchère.
  3. (architecture) Motif, souvent végétal, qui orne des pilastres ou des pied-droits.
synonymes
traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.029
Dictionnaire Français