canette
étymologie
(Nom 1) Dérivé de cane avec le suffixe diminutif -ette.
(Nom 2) Du dialecte de Gênes cannetta, diminutif de canna car le fil d’or et d’argent, destiné à l’ornement des habits aux XIVe et XVe siècles, venait de cette ville. Attesté dès le XIIIe siècle.
(Nom 3) Origine germanique, canecruche ») est attesté en ancien français (voir can#en|can en anglais, Kanne#de|Kanne en allemand). De cette racine est dérivé canon dans l’expression boire un canon.

nom

SingulierPluriel
canettecanettes

canette \ka.nɛt\ féminin

  1. (cuisine) Petite cane.
  2. Autre nom de la sarcelle d’hiver.
  3. (Héraldique) Meuble représentant un petit oiseau stylisé dans les armoiries. Elle est représentée de profil, ailes serrées, avec un bec et des pattes (à la différence de la merlette). Généralement, elle est représentée en nombre. À rapprocher de canard, cane, cygne, jars et oie.
    • D’azur au lion d’or accompagné de cinq canettes d’argent rangée en orle 2, 2 et 1, qui est de Rignac de l’Aveyron voir illustration « armoiries avec des canettes »

traductions
  • anglais : female duckling
  • portugais : patinha

traductions
  • portugais : patinho selvagem

traductions
nom

SingulierPluriel
canettecanettes

canette \ka.nɛt\ féminin

  1. Bobine, interne à la navette, d’où provient le fil inférieur, dans une machine à coudre ou un métier à tisser.
    • Il faut recharger la canette avec du fil bleu.

traductions
nom

SingulierPluriel
canettecanettes

canette \ka.nɛt\ féminin

  1. (Désuet) Mesure de liquides, valant environ un litre, qui s’employait pour la bière.
    • Une canette de bière.
    • CANETTE, Cannette. Mesure de capacité pour liquides, anciennement usitée en Belgique, dans le Hainaut, et en France, dans le département du nord, pour débiter la bière, le vin, etc. On donne aussi le nom de canette au demi-litre employé dans le détail. (Horace Doursther, Dictionnaire universel des poids et mesures, anciens et modernes, M. Hayez, Bruxelles, 1840)
  2. (vieilli) Petite bouteille individuelle en verre servant à contenir de la bière, des jus de fruits ou des sodas.
    • Il ne quittait sa pipe que pour boire à même d’une canette d’eau-de-vie placée devant lui. (Eugène Sue, Les Mystères de Paris, 1843)
    • En débarquant à Toulouse, je me trouvais devant la gare assez hésitant. Une canette au buffet et me voici quand même déambulant à travers les rues. (Louis-Ferdinand Céline [Louis Ferdinand Destouches], Voyage au bout de la nuit, 1932)
  3. Petite boîte cylindrique en aluminium ou en fer-blanc, contenant une boisson, conçue pour qu’on puisse y boire directement en la portant à sa bouche.
    • Il se rendit à la cuisine, ouvrit une canette de bière et la vida en deux gorgées. (Yves Beauchemin, Le Matou (roman), 1981)
    • Sur le trottoir, des vieillards débraillés et mal rasés ramassent les canettes des jeunes cravatés qui partent quant à eux ramasser la mise d’un cursus conclu aux États-Unis ou en Angleterre. (Éric Frecon, Chez les pirates d’Indonésie, chap. 12, Fayard, 2011)

traductions
traductions
forme fléchie

canette \ka.nɛt\

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent de caneter.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent de caneter.
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent de caneter.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent de caneter.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif de caneter.



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.025
Dictionnaire Français