cangue
étymologie
Du portugais canga.

nom

SingulierPluriel
canguecangues

cangue \kɑ̃ɡ\ féminin

  1. Sorte de carcan portatif dont on fait usage en Asie et surtout en Chine. Note: Consiste ordinairement en deux pièces de bois très pesantes et échancrées au milieu, qu’on réunit après y avoir introduit le cou et les poignets du condamné.
    • Le supplice de la cangue.
    • Quiconque aura volé des chevaux appartenant au souverain sera puni de trois mois de cangue et, à l’expiration de cette peine, envoyé à une frontière rapprochée. (Annam, ‎Paul-Louis-Félix Philastre, Le code annamite, nouvelle traduction complète, 1909)
    • Nous avons en effet découvert une véritable chambre de tortures ! Chevalets, colliers pointus, cangues, brodequins, poucettes. (Jean Ray, Harry Dickson, Les Spectres-Bourreaux, 1932)
  2. (Figuré) Poids ou douleur au niveau des épaules.
    • Une sorte de cangue lui écrasait les épaules, ses articulations paraissaient à jamais raidies. Le moindre geste exigeait un effort démesuré. (Joseph Kessel, L’Équipage, Gallimard, 1969, page 212)
synonymes


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.007
Dictionnaire Français