caporal
étymologie
De l’italien caporale.

nom


caporal \ka.pɔ.ʁal\ masculin (pour une femme on dit : caporale)

  1. (militaire) Grade le moins élevé dans l’infanterie.
    • Tu nous rends un service impayable.
      Mais quand s’acquittera le compte général,
      Je ne t'oublîrai
      [sic] point ; tu seras caporal ! (Victor Hugo, Cromwell, acte IV, scène IV)
    • Passer caporal.
    • Le galon de caporal.
    • Caporal de consigne.
    • Le caporal du poste.
  2. (En particulier) (FR) Grade donné dans l’Armée de terre et l’Armée de l’air françaises, situé entre son supérieur hiérarchique, le caporal-chef, et son subordonné, le soldat de première classe ou l’aviateur de première classe, correspondant au quartier-maître de deuxième classe dans la Marine nationale française. Le code OTAN : OR-3.
  3. (Au singulier) Tabac à fumer d’une espèce supérieure au tabac de troupe et devenu en France d’un usage général.
    • Mon triste cœur bave à la poupe
      Mon cœur est plein de caporal
      (Arthur Rimbaud,Le Cœur du pitre)
    • M. Morvanchut déchirait tous mes meubles avec ses éperons, venait fumer son caporal jusque dans ma chambre. Je voulus lui faire observer que mon appartement n’était pas une caserne. (Eugène Labiche et Auguste Anicet-Bourgeois, Deux gouttes d'eau, 1852, scène 9)
    • Joigneau a pris sur la table le pot à tabac, l’a calé entre ses genoux, et, sans se presser, se roule un cigarette de caporal fin. (Roger Martin du Gard, Vieille France, Gallimard, 1933 ; éd. Le Livre de Poche, p. 109.)
synonymes
traductions
traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.085
Dictionnaire Français