captif
étymologie
Du latin captivus. Captif est la forme savante du doublet fait avec chétif.

adjectif

SingulierPluriel
Masculincaptifcaptifs
Féminincaptivecaptives

captif \kap.tif\

  1. Qui a été fait esclave à la guerre.
  2. Note: Se dit proprement en parlant des guerres de l’Antiquité. Se disait aussi des esclaves faits par les mahométans.
    • Les Grecs, ayant pris la ville, passèrent les hommes au fil de l’épée et emmenèrent les femmes captives.
    • Un roi captif. Un peuple captif. Rome rendit sa liberté à la Grèce longtemps captive.
  3. (Figuré) Qui est dans une grande contrainte, dans une grande sujétion.
    • Le prêtre Gauchelin, du diocèse de Lisieux, assiste, durant une nuit de janvier 1092, au défilé de la Chevauchée infernale, cortège d'âmes captives entraînées par le démon en punition de leurs péchés ; parmi elles, il en reconnaît quelques-unes avec lesquelles il s’entretient. (Gaston Raynaud, La Mesnie Hellequin, dans les Études romanes dédiées à Gaston Paris, le 29 décembre 1890, Paris : Émile Bouillon, 1891, p. 53)
    • Lui sentait dans les yeux de la jeune fille une imploration muette, l’interrogation de la biche captive et soumise, ne souhaitant que savoir ce qu’on attend d’elle. (Out-el-Kouloub, Zaheira, dans Trois contes de l’Amour et de la Mort, 1940)
  4. (Par hyperbole) À qui on ne laisse aucune liberté.
    • Il tient ses enfants captifs.

nom

SingulierPluriel
captifcaptifs

captif \kap.tif\ masculin (pour une femme on dit : captive)

  1. Personne ou créature capturée.
    • Le Sénégal peut fournir , année commune , cinquante captifs, quatre mille cuirs, douze cens quintaux de gomme , & vingt quintaux de morfil. (Jacques Savary des Bruslons & ‎Philemon-Louis Savary, Dictionnaire universel du commerce, t.1 (A-B), Jacques Estienne, 1748, page 373)
  2. (Par extension) (soutenu) Prisonnier.
    • Des captifs dix mille fois plus distingués que toi sont morts entre ces murailles, et jamais leur sort n’a été connu. (Walter Scott, Ivanhoé, traduit de l’anglais par Alexandre Dumas, 1820)
    • Le jeune captif qui promenait en ce moment son ennui matinal était une victime de la puissance bureaucratique. (Honoré de Balzac, La Femme de trente ans, Paris, 1832)

traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.022
Dictionnaire Français