carpe
étymologie
(Nom 1) Du latin carpa attesté par un exemple de Cassiodore ; probablement emprunté à une langue de l'Europe orientale, peut-être par l'intermédiaire du gotique ; l'absence de palatisation du ca en cha s'explique plutôt par la date tardive de la pénétration du mot que par un emprunt à l’occitan.
(Nom 2) Du grec ancien καρπός latinisé en carpus. Le même mot grec, mais issu d'une autre racine, apparenté au latin carpere (« cueillir »), signifie « fruit, graine » et donne des mots comme péricarpe, polycarpien, etc.

nom

SingulierPluriel
carpecarpes

carpe \kaʁp\ féminin

  1. (zoologie) Poisson d’eau douce, de taille moyenne, originaire d'Asie (Chine surtout), de la famille des cyprinidés (Cyprinidae), comestible.
    • Je savais que les carpes se tiennent d'ordinaire au fond, c'était donc là qu'il fallait aller les chercher ; […]. (Où se tiennent les poissons, dans Le Magasin pittoresque, vol.33, p.382, 1865)
    • Quelques espèces de carpes dominent l’élevage des cyprinidés : les carpes chinoises (carpe argentée, carpe herbivore, carpe marbrée, carassin, carpe noire, et carpe de vase), la carpe commune, et les carpes indiennes majeures (rohu, catla et mrigal). En 1995, ces dix espèces représentaient 80 % de toutes les carpes élevées. (Cirad/Gret/MAE, Mémento de l'Agronome, 1 692 p., page 1572, 2002, Paris, France, Cirad/Gret/Ministère des Affaires Étrangères)
    • Il côtoyait une rivière […] Ma commère la carpe y faisait mille tours Avec le brochet son compère. — (Jean de la Fontaine, Fab. VII, 4.)
    • On faisait quelquefois manger à feu Mademoiselle, au comté d’Eu, des carpes qui avaient plus de quatre-vingts ans ; on reconnaissait leur âge à des anneaux d’une certaine marque qu’on leur avait attachés aux nageoires ; ces carpes étaient d’une bonté admirable. — (Segrais, Mém. t. II, p. 120)
    • J’ai vu des carpes chez M. de Maurepas, dans les fossés de son château, qui ont au moins cent cinquante ans bien avérés. — (Georges Louis Leclerc, Animaux, ch. 10.)
  2. (cuisine) Chair cuisinée de ce poisson.
  3. (zool) Variante de carpe commune (poisson).
    • On pêche fréquemment dans le Rhône le barbeau et le goujon, quelquefois la truite ordinaire, la truite saumonée et même le saumon, le plus souvent la carpe, le brochet et les deux espèces d'anguilles de nos marais , que distinguent fort bien nos pêcheurs et mieux encore nos gourmets. A certaines époques, on y prend des esturgeons et des aloses en grande quantité. (M. de Rivière, « Mémoire sur la Camargue », dans les Annales de l'agriculture française, 2e série, tome 34, Paris : chez Madame Huzard, avril 1826, p. 81-82)

traductions
nom

SingulierPluriel
carpecarpes

carpe \kaʁp\ masculin

  1. (anatomie) Nom générique des huit petits os du poignet.
    • Pièce de l'avant, la raquette a comme base osseuse les carpes, le radius, le cubitus, l'humérus, le scapulum. (Collectif, Abattage et Transformation des viandes de boucherie: Les produits élaborés à base de viande, Educagri Editions, 2001, p. 15)

traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.021
Dictionnaire Français