cassure
étymologie
(1333) De casser et -ure.

nom


cassure \kɑ.syʁ\ ou \ka.syʁ\ féminin

  1. Endroit où un objet est cassé.
    • La cassure était nette, comme si elle eût été produite par un instrument tranchant. (Jules Verne, Le Pays des fourrures, J. Hetzel et Cie, Paris, 1873)
    • Le marbre des guéridons portaient aux angles des cassures où il apparaissait plus blanc, d’un grain serré, friable. (Francis Carco, Messieurs les vrais de vrai, Les Éditions de France, Paris, 1927)
    • Sur l’escarpement voisin de la verticale, croissent dans les fentes ou les petits replats ménagés par la cassure géométrique de la roche […] (Gustave Malcuit, Contributions à l’étude phytosociologique des Vosges méridionales saônoises : les associations végétales de la vallée de la Lanterne ↗, thèse de doctorat, Société d’édition du Nord, 1929, [//ori-nuxeo.univ-lille1.fr/nuxeo/site/esupversions/6cfe60d7-a710-46a8-b32d-4a32b4c31a74 p. 76])
  2. (Plus rare) Fragment de ce qui est cassé.
    • La caſſure de barreau, ainſi coulée reſſemble beaucoup à celle de l’acier poule ; il ſe trouve à ſa ſurface des petites cavités qui paroiſſent dues au retrait de la matière. (« Résultat des expériences & observations de MM. De Ch… & Jean-François Clouet ſur l’acier fondu », Journal de physique, de chimie, d’histoire naturelle et des arts, tome XXIII, partie II, juillet 1788, Paris, pp. 46–47)
  3. (Figuré) Écart net entre deux parties.
    • Après un début de Championnat qui n’avait jamais été aussi serré en bas, avec longtemps une dizaine de clubs en deux ou trois points, une première cassure nette s’est formée ce week-end : cinq unités séparent la quinzième et la seizième place. (Nathan Gourdol, Ligue 1 : le gruppetto du maintien est-il formé pour de bon ? ↗, lequipe.fr, 9 décembre 2019.)
synonymes
traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.012
Dictionnaire Français