caver
étymologie
Du latin cavare.
Du latin cavo.

verbe

caver \ka.ve\ transitif conjugaison

  1. Creuser, miner. (sur le massif Alpin on dit "Chaver" ou "Tchaver")
    • L’eau a cavé cette pierre.
    • La mer a cavé ce rocher.
    • Les austérités lui avaient cavé les joues.
    • Ses yeux, ses joues se cavent.
  2. (Absolument)
    • La rivière a cavé sous la pile de ce pont.
  3. (trufficulture) Chercher des truffes.

    caver transitif, se caver ou caver intransitif

  4. (Jeu) Faire mise d’une certaine quantité d’argent au jeu de brelan, de bouillotte, etc.
    • Il cava d’abord cinq louis ; on l’obligea à caver de nouveau.
    • J’ai cavé de tant.
    • Je me suis cavé d’un louis.
    • Caver au plus fort — Mettre au jeu autant d’argent que celui qui en a le plus; et (Figuré) (familier) Porter tout à l’extrême dans les entreprises, les opinions, les suppositions, etc.
    • Caver au pire — Prévoir le plus mauvais résultat et s’y préparer.
  5. (escrime) Ellipse de caver le corps : retirer le corps, en portant une botte et en avançant la tête.



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.006
Dictionnaire Français