ce que
étymologie
 Composé de ce et de que.

locution (pronom relatif)

ce que \sə kə\, \skə\

  1. La chose que. Pronom relatif de l’objet direct inanimé utilisé sans antécédent.
    • Ce que je dis là n’est qu’à demi modeste […] (Eugène Fromentin, Dominique, II, 1863)
    • L’unité physionomique d’un paysage provient de ce que certaines plantes se répétant très fréquemment lui impriment une allure particulière. (Henri Gaussen, Géographie des Plantes, Armand Colin, 1933, p. 101)
    • […] ta voix […] et ce que tu auras écrit parviendront à ceux qui doivent se repentir. (Michel Potay, L’Évangile donné à Arès, 33/10, 1974)
  2. (A est à B ce que C est à D) Montre une analogie proportionnelle de quatre choses ou personnes. A : B = C : D.
    • Le gouvernement, disait-on, est à la société ce que Dieu est à l’univers, la cause du mouvement, le principe de l’ordre. (Pierre-Joseph Proudhon, Les Confessions d’un révolutionnaire, Chapitre IV, 1851)
    • Le Citoyen est une variété de l’Homme ; variété dégénérée ou primitive, il est à l’homme ce que le chat de gouttière est au chat sauvage. (Remy de Gourmont, Paradoxe sur le Citoyen, 1897)
synonymes
  • quoi que c’est que (populaire)

traductions
  • anglais : what, that which
  • espagnol : lo que

traductions
  • anglais : as (A is to B as C is to D)

locution (pronom interrogatif)

ce que \sə kə\, \skə\

  1. Pronom interrogatif de l’objet direct inanimé utilisé seulement en interrogation indirecte.
    • J’aimerais savoir ce que je vais devenir.
    • Il demande ce qu’il peut faire.

traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.004
Dictionnaire Français