cela
étymologie
Composé du pronom ce et du clitique -là.

pronom démonstratif

cela \sə.la\

  1. Cette chose-là, par opposition à cette chose-ci. — Note d’usage : Pronom permettant de remplacer un objet distant (ou un être vivant dont on ignore la nature). En revanche (à l’inverse du pronom ceci), il ne remplace jamais une personne.
  2. (litt) Cette chose, cette situation. — Note d’usage : Sans opposition à ceci. On utilise ce#fr-pronom-dém|ce devant le verbe être, et plus souvent ça dans les autres cas à l’oral.
    • Il offre des sacrifices, aux autres dieux selon le rite albain, à Hercule selon le rite grec, suivant en cela la règle établie par Évandre. (Tite-Live, Histoire romaine, éd. Les belles Lettres, 1940, texte établi par J. Bayet et traduit par G. Baillet, tome 1, livre 1, § VII, p. 13)
    • Pour lui, faire des achats représentait toujours une corvée, et même plus que cela, mais Emma et Lucy, elles, semblaient heureuses comme des poissons dans l’eau. (Carol Arens, Pour l'amour d'un hors-la-loi, traduit de l'anglais par Jacques Cezanne, éditions Harlequin, 2012, 2013, chap. 4)
traductions
forme fléchie

cela \sə.la\

  1. Troisième personne du singulier du passé simple de celer.



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.006
Dictionnaire Français