cep de vigne
étymologie
 Composé de cep et de vigne.

locution nominale


cep de vigne \sɛp də viɲ\ masculin

  1. (viticulture) Pied de vigne.
    • J’ai gravi tes sentiers rocailleux en serrant
      Dans ma droite un long cep de vigne centenaire,
      J’ai dormi sur le seuil des petits sanctuaires,
      Les mules aux longs yeux me frôlaient en passant. (Achille Segard, ''Le Mirage Perpétuel, 1903, Librairie Paul Ollendorff)
  2. Tronc de vigne coupé ou arraché et laissé à sécher, utilisé pour démarrer un feu, barbecue, cheminée
  3. (arts) Motif ornemental utilisé comme décor dans différents courants artistiques tels que la sculpture, peinture, tapisserie, papier peint
    • La seconde [cuve] (long. 2,05-2 m ; haut. 0,48 m) est divisé en 8 panneaux par des moulures et ornée sur les registres supérieurs de ceps de vigne et inférieurs d’enroulement de feuilles de vigne, les petits côtés de feuilles de lierre en 4 panneaux. (Carte archéologique de la Gaule: 11/1. Narbonne et le Narbonnais, Éric Dellong, Dominique Moulis et Josy Farré, 2002, consultable sur GoogleBooks)
  4. (Héraldique) Meuble représentant le pied de vigne du même nom dans les armoiries. Il est dit pampré quand le tronc et garni de feuilles et fruité quand les grappes sont d'un autre émail.
    • Écartelé : aux 1 et 4, d’argent au cep de vigne pampré de sinople, fruité de deux grappes de gueules, soutenu de son échalas au naturel et terrassé de sable ; aux 2 et 3, de gueules à trois annelets d’argent qui est de la commune d’Hurigny de Saöne et Loire voir illustration « armoiries avec 2 ceps de vigne »

traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.006
Dictionnaire Français