château
étymologie
(Xe siècle) Du moyen français chasteau, chastel, de l’ancien français chastel, castel, du latin castellum, diminutif de castrum puis, en latin médiéval, « citadelle ».

nom

SingulierPluriel
châteauchâteaux

château \ʃɑ.to\ masculin

  1. Forteresse environnée de fossés et de gros murs flanqués de tours ou de bastions.
    • Château situé sur un rocher, sur une montagne.
    • Des châteaux forts.
    • Le château commandait la ville.
    • Le château de Vincennes.
    • Cet examen de la naissance des principautés territoriales en Francie occidentale, Espagne et Angleterre [au Xe siècle] est par ailleurs très révélateur, car à chaque fois apparaît le moyen militaire qui permet cette indépendance : le château. — (Rouche, Michel, Histoire du Moyen Âge - Tome I, Éditions Complexe, 2005)
  2. (Par extension) (histoire) Habitation seigneuriale ou royale.
    • Il se retira dans son château.
    • Un vieux château.
    • Le château de Chambord.
    • Les châteaux de la Loire.
    • Le château de Versailles.
  3. (Par extension) (arts) Toute maison de plaisance vaste et magnifique.
    • Il y a de beaux châteaux dans cette province.
    • La vie de château.
  4. (familier) Grand cru de Bordeaux (dont le nom commence souvent par « château... »).
    • Boire un château.
  5. (Par métonymie) Exploitation viticole qui élabore son propre vin, en particulier dans le Bordelais.
  6. (marine) Édifice surélevé placé à la poupe ou à la proue du navire.
    • Deux matelots, indifférents à la pluie, lavaient le plancher à grande eau ; de loin Dumont vit Bourgain longer le bastingage, contourner un câble mal lové, gagner l’escalier de fer et s’élever contre le château du navire (Roger Bésus, La vie au sérieux, 1961)
  7. (Héraldique) Meuble représentant la bâtisse du même nom dans les armoiries. Il est généralement représenté sous la forme de deux tours liées par un mur. Si le nombre de tours change de l’ordinaire, on doit le blasonner. Quand il s’agit d'une représentation d'un château spécifique, cela doit être mentionné dans le blasonnement. Le château peut également être muni de donjon, porte, herse, toit, échauguettes, girouettes, bannières, etc. À rapprocher de château-fort.
    • D’azur au château d’argent, ouvert de trois portes, posé sur une terrasse de sinople, qui est de la commune de Blangy-le-Château du Calvados voir illustration « armoiries avec un château »

traductions
traductions
traductions
traductions
Château
étymologie
De château.

nom propre

Château \ʃa.to\

  1. (Géographie) Commune française située en Saône-et-Loire.
  2. Surnom donné à l'Élysée, à la Présidence de la République française.
    • Les médias appellent l'Élysée « le Château », non sans ironie. (Marie de Gandt, Sous la plume. Petite exploration du pouvoir politique, Paris, Éditions Robert Laffont, 2013, page 111.)
    • Histoire de sauver les apparences, le Château promet que la France n’importera que de l’huile de palme certifiée « durable ». (Christophe Labbé, « Hulot dérape dans l’huile de palme », Le Canard Enchaîné, 4 avril 2018, page 4.)
    • N’empêche, le Château est inquiet. Certains rebelles menacent de décrocher, de leurs mairies, les portraits du nouveau président. (Marie-France Etchegoin, « Tonton flingué ». Vanity Fair (magazine) no 63, novembre 2018, page 88. Article sur l’« enterrement », le 22 mai 2018, du « plan Banlieues » rédigé par Jean-Louis Borloo à la demande d'Emmanuel Macron.)



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.011
Dictionnaire Français