chagasse
étymologie
Mot occitan de Toulouse ; étymologie obscure.
  1. pour le sens de « fille », voir l’occitan chatassa, féminin de chat que Mistral fait dériver du latin catlaster (« jeune homme ») ;
  2. pour le sens de « con », voir la variante chagatte, chatte et l’occitan gata (« chatte »).
  3. Avec le sens de « chieuse » ou « cul », respectivement, un lien avec cagasse n’est pas à exclure.

nom

SingulierPluriel
chagassechagasses

chagasse \ʃa.ɡas\ féminin

  1. (argot) (vulgaire) (Occitanie) fille#fr|Fille plutôt provocante au physique avantageux.
    • C'est un fait bien connu de l'histoire de l'humanité : de tout temps les fêtes costumées, et pas seulement Halloween, ont donné l'occasion aux femmes de réveiller la chagasse qui sommeille en elles. Ce prétexte pour oser enfin s'habiller de manière olé olé permet de montrer aux autres qu'en réalité, sous le costume de la vraie vie, on est gaulée-gaulée. (Maxime Donzel & Géraldine de Margerie, Dress Code : Le bon vêtement au bon moment, éd. Robert Laffont, 2002.)
    • L’enfilage d'histoires d'amour t'a définitivement donné mauvaise réputation. Pour peu que tu aies de la libido, tu vas irrémédiablement devenir aux yeux du monde une biatch, une chagasse, une slut. (Anne Berland, Célibadtrip, Michel Lafon, 2016.)
    • Les filles sortent apprêtées, pas « chagasses » pour un sou comme à Montpellier ni « cagoles » comme à Nice, mais très maquillées, sexy dans leur petite robe noire, sans trop en faire. (Jean-Baptiste Giraud & al., Le guide des bécébranchés, éd. de L'Archipel, 2009, page 100.)
  2. (injurieux) (vulgaire) (Beaucoup moins courant) Celui ou celle qui trahit la confiance. — Note: Ce sens est à rapprocher de l'injure salope quand elle s'adresse aux hommes comme aux femmes.
    • Ah non ! Je ne verse dans le sentimentalisme là, ça ne va pas du tout. On efface et on recommence. Ce mec est un connard, une chagasse, c'est l'idéal pour lui ! (Rose Darcy, Le journal d'une booty girl, Éditions Sharon Kena, 2016.)
  3. (Sexualité) con#fr|Con ; sexe féminin.
    • Le canevas, toujours rudimentaire, permet tous les dérèglements et l’auteur, qui aime à se qualifier de « Saint-Simon du coït » ou de « Napoléon de la banderie », nous pond à longueur de pages de réjouissantes perlouzes comme « Ma fusée est prête à se satelliser dans sa chagasse » ou « Ma queue était superbe, semblable à un minaret damascène se dressant au-dessus de ses coupoles rondes. » On le sent survolté, le mec. (Fragments d'une bibliothèque en désordre : un suisse lubrique, sur le blog Müller-Fokker : second rayon, troisième zone, marge centrale (http:/ /muller-fokker.fr/blog/), le 25 décembre 2016.)
    • Et, bazar ! ses mirettes étaient sèches comme la chagasse d’une ribaude croulante. (Isabelle Bauthian, Grish-Mère : An 22 du règne de Kolban le Roux. Les Rhéteurs, deuxième version, Actuf SF, coll. « Bad Wolf », Chambéry, 2018, 522 pages ISBN 978-2-36629-861-1) }{#if:{#if:| (OCLC {oclc} ↗)}}, page 214.}}
synonymes


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.013
Dictionnaire Français