chamois
étymologie
En ancien français camois, d’un pré-roman alpin kamōke, attesté chez Polemius Silvius sous la forme camox, apparenté à camoscio en italien, Gämse en allemand, camoç en occitan.
Certains l’apparentent à chameau mais c’est une erreur, d’autres à l’arabe جاموس ou au persan كاوميش.

nom

chamois \ʃa.mwa\ masculin

  1. (zoologie) Mammifère ruminant de la famille des Bovidés et de la sous-famille des caprinae, de la taille d’une grande chèvre, qui vit dans les hautes montagnes.
    • La vive et légère indigène, comme un chamois dans les roches alpestres, marchait d’un pied sûr au milieu des glaçons. (Jules Verne, Le Pays des fourrures, J. Hetzel et Cie, Paris, 1873)
    • Voyez-vous, il y a d’autres voyageurs qui aiment le chamois, et ils disent quelquefois : - Demain soir, en revenant des salines, nous voudrions bien manger du chamois. - Du chamois ! une mauvaise chair noire, autant vaudrait manger du bouc. (Alexandre Dumas, « Impressions de voyage », Revue des deux Mondes t. 1, 1833)
    • Le chamois n’est pas un hôte inconditionnel de la haute montagne. Plus que les altitude élevées, il préfère la zone des forêts et la partie inférieure de la montagne pastorale, entre 800 et 2 300 m.
    • À la fin de la Deuxième Guerre Mondiale, les effectifs de chamois étaient très bas. La création de nombreuses réserves, une réduction progressive de la période de chasse et la mise en place de mesures destinées à limiter les prélèvements ont permis de reconstituer la plupart des populations présentes avant-guerre.
  2. Peau de cet animal rendue souple et moelleuse après toute une série de préparations.
    • Culotte, gants, souliers de chamois.
  3. (Couleur) Nom de couleur en usage dans la mode et la décoration
    • Si le Teinturier n’a pas le soin de désaviver les couleurs fines en saffrano, dans dans lesquelles il entre du jus de citron, comme dans le ponceau, le cerise, toute sorte de rose, nacarat, isabelle, chamois vif, jamais la moëre ne prendra bien, ainsi que sur le noir, si on ne recommande au Teinturier qu’il soit extrêmement lavé, plutôt à quatre Battures qu’à deux. (Joubert de l’Hiberderie, Le dessinateur, pour les fabriques d’étoffes d’or, d’argent et de soie, 1765, pages 64-65)
  4. (Héraldique) Meuble représentant l’animal du même nom dans les armoiries. Il se blasonne comme le bouc dont il se distingue par les cornes. À rapprocher de bouc, bouquetin, chèvre et mouflon.
    • D’or à un chamois de sable accompagnée d’une fleur de lys d’azur en pointe, qui est d’Abries voir illustration « armoiries avec un chamois »
synonymes
  • isard (dans les Pyrénées)

traductions
adjectif

chamois \ʃa.mwa\ invariable

  1. Couleur jaune clair légèrement ocré, de la couleur de l'étoffe la peau de chamois. #D0C07A
    • La vie d’Odette pendant le reste du temps, comme il n’en connaissait rien, lui apparaissait avec son fond neutre et sans couleur, semblable à ces feuilles d’études de Watteau, où on voit çà et là, à toutes les places, dans tous les sens, dessinés aux trois crayons sur le papier chamois, d’innombrables sourires. (Marcel Proust, Un amour de Swann, 1913, réédition Le Livre de Poche, page 71)
synonymes
traductions
Chamois
nom propre

Chamois

  1. (Géographie) Commune d’Italie de la province d’Aoste dans la région de la Vallée d’Aoste.



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.012
Dictionnaire Français