chas
étymologie
(Nom 1) Peut-être du latin capsus, à rapprocher de l’ancien français chaps, chas#fro|chas (« corps de bâtiment ») et de l’ancien occitan cas#oc|cascaisson, ballot »), le sens de « bulle » attesté au troisième siècle donne l’idée de petit objet creux, puis de cavité.

nom

chas \ʃa\ masculin

  1. (cout) Trou dans le haut (côté non pointu) d’une aiguille par lequel on passe le fil à coudre.
    • Le chas de cette aiguille est trop grand, est trop petit...
    • Mais le siège avait disparu. Escamoté par les soins du curé. Qui avait choisi ce jour-là, comme thème de son prêche, cette parole de l’Évangile : « Il est plus difficile à un riche d’entrer dans le royaume de Dieu qu’à un chameau de passer par le chas d’une aiguille. » (Amin Maalouf, Le rocher de Tanios, Grasset, 1993, collection Le Livre de Poche, page 245.)
    • Pour ceux qui ont quelques difficultés à passer un fil dans le chas d’une aiguille, trempez l’extrémité du fil dans un peu de vernis incolore. (Pierre Bellemare, Le Dictionnaire des 1000 trucs, 1998)
  2. (Maçonnerie) Petite plaque de métal percée d’un trou par où passe le fil à plomb des maçons.
  3. (Régionalisme) (Franche-Comté) Nom donné, dans une grange ou un hangar, à la portion qui s’étend d’une poutre à l’autre.

traductions
traductions
nom

chas \ʃa\ masculin

  1. (vieilli) (Désuet) Colle d'amidon fabriquée par pression de grains de blé, utilisée par les tisserands.

Chas
nom propre

Chas

  1. (Géographie) Commune française, située dans le département du Puy-de-Dôme.



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.006
Dictionnaire Français